Comme le veut la tradition je tenais à vous souhaiter une bonne et heureuse année 2012.

J’espère bien que cette année tiendra ces promesses – du moins celle que l’on peut lire depuis 5 jours sur les blogs !

Happy New Year!

Je ne vais pas rajouter une couche de prédictions, de nombreux bloggeurs s’y sont mis avant moi. Par contre, je vais profiter de ce billet pour faire le bilan.

Le doute:

Cela fait maintenant pas loin de 4 ans que je suis auto-entrepreneur et que je me suis lancé comme “freelance” à l’assaut des mondes virtuels !

2011 était pour moi un peu une année charnière, honnêtement mon activité 2010 n’a pas été au plus fort et je ne crois pas que j’aurai supporté une année 2011 sur le même rythme – aussi bien financièrement que moralement d’ailleurs…

Le coworking à la rescousse :

Heureusement pour moi, 2011 fut assez bien rempli. Premièrement, et ça à vraiment donné un coup de pouce à mon année, j’en suis persuadé, CoworkingLille à ouvert ses portes. J’attendais la création de cet espace avec impatience et je me suis inscrit dans les premiers – aux alentours du mois de mars il me semble. Depuis je suis accro au coworking, au point d’en être devenu co-gérant en Juillet.
Le coworking m’a apporté pas mal de choses, du contact social déjà, du réseau professionnel local, et surtout une palette de compétences diverses dans laquelle on peut piocher, que l’on peut absorber vraiment facilement le tout dans la joie et la bonne humeur ! J’y ai appris la programmation orienté objet, des bases de typos, d’histoire de l’art, à travailler en mode agile, en mode sprint, mieux comprendre le SEO etc etc..

Ces derniers mois ont été bien plus riche que l’année 2010 toute entière !

La fin – temporaire – du conseil:

2011 à aussi marqué la fin d’une grosse mission de conseil sur la création d’un seriousgame, j’ai travaillé avec Serge Soudoplatoff sur un projet NKM pendant 1 an et demi. Cela fut vraiment riche d’expérience et de rencontres, même si j’ai appris à faire avec l’inertie de ces énormes projets…Cela m’a permis de rassembler toutes mes connaissances techniques et des usages des différentes plateformes. Durant ce travail j’ai aussi pris conscience qu’il me manquait une dose de technique, de mettre les mains dans le cambouis. D’abord parce que ça me plaît, ensuite par ce que cela crédibilise vraiment le message que l’on veut faire passer durant ces missions de conseils, et aussi pour éviter de se faire bluffer par des devs !

La mission c’est finie fin Juin, j’ai donc abordé l’été avec un carnet de commandes vide dans une période traditionnellement creuse… Le tout dans un coworking rempli de freelances tournant au ralenti. L’occasion idéale pour mettre en route un “side project”, pour faire et apprendre des nouvelles choses que, normalement, notre todo-list nous empêche de commencer !

Le code et les sides projects:

J’en ai profité pour mettre en pratique les observations ci dessus. Avec @Guitool nous avons lancé l’idée de la création d’un outil pour le coworking, une boite qui permettrait de lancer des messages de services sur twitter. Le tout fait à partir d’Arduino et d’un serveur node.js. Je me suis donc attaqué à node.js, histoire de “pisser” du code et de me familiariser avec Javascript – le langage du moment qui fait tourner node.js donc mais aussi beaucoup d’interface utilisateurs dont WebGL. La description de la tweetbox – c’est son nom – est disponible sur le blog de coworkinglille, le code est opensource – GPL2 – et dispo sur Github.

Finalement l’été qui s’annonçait difficile fut très prolifique pour moi, j’ai appris à coder en Javascript – même si je ne suis pas encore un ninja -, je me suis vraiment penché sur WebGL et fait un tour rapide sur python et php.

La rentrée fut, comme souvent, hyper chargée. Ce qui est une bonne nouvelle ! Et mes efforts de l’été ont payés puisque sur les projets en cours tous comporte du JS, du WebGL et/ou du php.

2012:

2012 s’annonce remplie, avec des missions WebGL assurément, du node.js peut être et probablement du développement web – notamment de la mise en place de site WordPress.

Je vais essayer de tirer parti de l’expérience de l’été 2011 pour mettre en route des choses que je n’aurais pas le temps de faire durant l’année. Et cette année je me demande si me pencher sur l’administration d’OpenSim ne pourrait pas être une bonne idée.

A suivre !