Cela fait longtemps que je n’était pas retourné sur Cloud Party, le clone en WebGL de SecondLife. Depuis son lancement en fait, en Juin 2012.

A l’époque j’avais été bluffé par la techno mais le monde était vide et il n’y avait pas de possibilité de scripter vraiment ni de vendre ses créations. Depuis beaucoup de choses ont changées. C’est d’ailleurs une news qui m’a fait revenir dans ce monde virtuel.

En effet CloudParty embarque depuis peu un vrai moteur 3D avec des propriétés physiques :

Autre caractéristiques importantes, CloudParty met à disposition une API qui permet de faire beaucoup choses, notamment, des requêtes HTTP vers l’extérieur.

CloudParty est entrain, petit à petit, de porter les mondes virtuels dans le navigateur. Avec des technos vraiment innovantes, WebGL, Node.JS, les websockets etc… Je le vois vraiment comme une version 2 de SecondLife, Cory Ondrejka, le co-créateur de SecondLife maintenant CTO chez cloudparty, n’y est pas étranger. Depuis le temps que l’on parle d’un client léger, d’un langage de script à peu près propre et d’une base utilisateur potentielle importante, CloudParty à bien l’air de vouloir combler tous ces vides.

Je n’ai toutefois pas encore vu d’initiatives professionelle dans CloudParty mais cela devrait pas trop tarder.