Depuis quelques semaines mon activité professionnelle est divisée en deux parties.

La principale est celle que j’exerce maintenant depuis un an à savoir Consultant Mondes Virtuels, mais ce qu’il y a de nouveau c’est que là dessus c’est greffé un quart temps pour un projet gouvernemental. Ce projet se nomme  “La Fabrique” et à pour but de créer une plateforme open-source permettant de simplifier la création de SeriousGame. C’est un projet très intéressant remporté lors de l’appel à projet de l’année dernière par Ingénium, une société spécialisé dans le e-learning.

Je travaille pour cela avec Serge Soudoplatoff qui m’a embauché pour l’occasion. Notre mission consiste à réfléchir aux mondes virtuels “plugable” sur cette Fabrique et comment intégrer un serious game dans les différentes plateformes existantes. Superbe projet donc, je suis assez fier d’en être d’ailleurs!

J’ai été assez impressionné par le savoir faire d’Ingenium dans le domaine du e-learning, cela fait une dizaine d’années qu’ils travaillent sur la problématique de l’ajout de multimédia dans le contenu de formations et j’avoue que le résultat est vraiment bluffant. D’autant que tous ces petits plus interactifs sont vraiment au service de la pédagogie.

Cela augure vraiment un projet passionnant et j’espère que le résultat sera à la hauteur de la qualité des acteurs.

Mais nous en sommes pour le moment à la part de défrichement du projet, et dans les mondes virtuels plus particulièrement je vous assure qu’il y a du boulot! Beaucoup d’univers existent, peu sont ouverts et encore moins sont open source. Du coup, j’étudie, je trie, je classe, je raye etc etc… Et ce tour d’horizon est vraiment nécessaire, car cela permet de voir réellement quelles sont les mondes utilisables en fonction des usages demandés et lequels sont beaucoup trop spécialisés pour pouvoir en faire un mashup. Et accessoirement cela me permet d’accumuler une vraie connaisance des mondes virtuels – occidentaux. Que du bon donc :)

Cool non?