Les transmusicales étaient sur Second Life les 3,4,5,6 décembre dernier. Comme je le disais précédemment  3 concerts ont été retransmis en live. Les retours sont  plus que positifs d’ailleurs. Mais je vais vous parler ici de l’espace de réalité mixte que j’étais charger d’animer pendant 3 jours.

Qu’est ce qu’un espace de réalité mixte? Juste un endroit à la fois réel et virtuel, faire diminuer au minimum la limite entre pixels et humains.
L’espace en question était sur la place Charles DeGaulle a Rennes, et sur la parcelle du Metalab3D sur SecondLife.

 

Le but de cet espace était de faire s’immerger des personnes, de 7 a 77ans, dans des univers virtuels. Afin de faciliter l’ergonomie une wiimote servait à manipuler l’avatar. Un écran géant permet aux personnes de voir l’espace virtuel et d’interagir avec les avatars. De l’évangélisation donc, ni plus ni moins, mais avec des moyens et à grande échelle puisqu’il y avait beaucoup de passage dans ce chapiteau qui abritait aussi TvRennes.
Pour faciliter les échanges nous avions mis en place plusieurs petits jeux – morpions, saut en parachute, course de voitures…- et une table moitié réelle moitié virtuelle.
Ce dispositif est surement le plus efficace, malgré sa simplicité apparente. Juste une table qui colle l’écran et qui se prolonge dans le monde virtuel. Rien de plus. Mais cela donne une apparence de proximité avec les personnes réelles jamais éprouvé avant.
Les visiteurs voient les avatars taille “réelles” et vice versa pour les résidents SL.

Il fallait voir la tête des gens quand ont répondait à leurs “coucou” en agitant le bras! L’interaction est immédiate, l’immersion des apprentis testeurs aussi. Ils finissent même par dire “comment je lève le bras avec la wiimote” alors que l’on demande de tendre le bras pour jouer à Pierre, Feuille, Ciseau. Les enfants comme les adultes.t

Mission réussie donc pour Hugo qui rêvait de se dispositif depuis quelques temps, et très très bonne expérience pour moi. Les univers virtuels sont accessibles par tous, il faut juste faire un gros effort d’ergonomie & les mettre à disposition. Que du bon !