AngeZanetti.com

Internet et ses usages, développement Web et humeurs diverses

Le télétravail en France

Il y a quelques jours j’ai reçu un mail de promotion pour un livre. Mon adresse mail est affichée sur mon blog , j’ai ce genre de spam régulièrement mais pour une fois ce livre entrait dans mes cordes. J’ai reçu le livre en question, je l’ai lu et je vais vous en faire un résumé ici.
Disclosure : Je ne considère pas ce billet comme un billet sponsorisé, je n’ai reçu aucune forme de rémunération, juste un exemplaire du livre en question.
Ce livre a pour titre : “Le télétravail en France, les salariés sont prêts !”
Et c’est précisément pour cette raison que j’ai relancé la société éditrice pour en avoir un exemplaire dans les mains. Étant consultant mondes virtuels la problématique du télétravail est au cœur de mon métier. Ce livre expose l’état actuel du télétravail en France et tente de comprendre pourquoi nous sommes aussi en retard par rapport à nos voisins Européens.
Pourtant, comme les auteurs le rappellent dans l’introduction, le télétravail n’est pas une notion nouvelle (on en parle depuis le début des années 90) et l’amélioration des moyens de communication et l’émergence et l’adoption en masse des TIC devrait faire augmenter le nombre des personnes travaillant à distance.
Ce nombre augmente, mais pas aussi vite qu’ailleurs, alors pourquoi?
Les auteurs répondent à cette questions en distinguant 3 freins principaux à l’adoption :
  • les freins culturels
  • les freins organisationnels
  • le manque de formation des salariés et du middle managment

L’organisation de la plupart des entreprises Française est basée sur le middle management et c’est justement eux qui freinent des deux pieds la mise en place du télétravail d’après les auteurs. En France, le management est basé sur la hiérarchie et le présentiel. Ce qui , bien entendu, est complètement opposé à toute notion de travail à distance. Selon les auteurs il faut remplacer le ce vieux modèle managérial par une évaluation par objectifs, évaluer les salariés sur sa faculté à faire le travail dans les temps qu’il soit présent ou non, qu’il fasse 8h-21H ou 9h-17h importe peu.

Le management d’un salarié travaillant à distance doit au contraire porter sur les points suivant : A.C.C.O.R.D.
Soit: Autonomie, Compétence, Confiance, Organisation, Responsabilité, Distance.

Pour résumé, d’après les auteurs, notre management est poussiéreux et changer le mode de travail demande de changer de mode de gestion des employés et c’est précisément ce qui nous freine beaucoup plus que nos voisins. Nous, français, continuons de penser que de travailler 10h/j est une forme de courage et de sérieux alors que dans de nombreux pays  c’est un signe flagrant d’incompétence.
Mais une donnée supplémentaire vient bousculer le monde du travail c’est le renouveau des lieux d’activités. Le bureau tel qu’il existait il y a 30 ans est entrain de mourir petit à petit et on assiste à une augmentation du “Desktop sharing”, comprenez du partage de bureau. On peut facilement imaginer que 2 ou 3 salarié se partagent le même bureau. Gérard occupant le bureau le Lundi & Mardi alors que Kevin lui l’occupe le Jeudi & Vendredi. Le Mercredi le bureau sert de lieu de réunion pour des employés nomades par exemples. Ainsi l’entreprise économise beaucoup sur le foncier, les salariés ne sont pas complètement isolés.
Pour conclure, ce livre est vraiment riche d’informations. Tout est vérifié, cité, explicité. Cela permet de voir les choses en face et c’est une très bonne choses dans ce domaine où l’on entend un peu tout et son contraire.
Mais je dois dire que je m’était trompé sur le contenu. Je m’attendais à lire un livre où l’on pourrait trouver des “success stories”, des outils pour la mise en place de télétravail. Et bien non, vous n’y trouverez que les éléments pour vous convaincre que télétravailler c’est possible mais nulle part vous ne trouverez comment le faire.
Ce n’est probablement pas un hasard puisque cette partie “mise en place” est le coeur de métier d’un des deux auteurs mais bon, on reste un peu sur notre fin je trouve…
Ceci étant dit, ce livre nous donne un bon état des lieux du télétravail en France. Finalement expliquer les choses de façon rationnelles permettront peut être de faire tomber les tabous et de faire évoluer les mentalités.
Je l’espère en tout cas.
Pour aller un peu plus loin dans le sujet je vous propose la vidéo d’un plateau de techtocTv traitant du même sujet.


[Aller voir le site]

6 Comments

  1. Outre les feins culturels, “normes, il faut insister sur les freins “techniques” et en particulier un accès égalitaire au haut débit aujourd’hui et au très haut débit demain, ceci dit en toute(im) modestie;-)
    http://www.temoignagechretien.fr/ARTICLES/Societe/Pierre-Ygrie-le-Bill-Gates-du-Gevaudan/Default-18-2120.xhtml

    • Xavier

      October 21, 2010 at 11:04

      Effectivement la technique reste un frein dans certaines partie du territoire française mais cela n’explique pas la faible adoption de ce nouveau mode de travail. La majeure partie de la population travaille en ville/métropole, et elle sont toutes – ou presque – reliée à du haut débit.
      Le frein culturel est a mon avis bien plus fort que le frein technique qui, de toute façon, s’efface avec le temps.

  2. Vous avez raison, les freins culturels sont plus importants que les freins techniques qui, eux, ne s’effaceront peut-être pas naturellement mais peuvent effectivement s’effacer si les citoyens se mobilisent (je parle pour les ruraux, “victimes” de ces freins) pour faire prendre conscience
    -du droit à l’information pour tous http://www.village-justice.com/articles/droit-information-Pierre-Ygrie,3292.html
    – de l’atout »ruralité » http://websdugevaudan.wordpress.com/2010/06/23/une-ruralite-en-tres-haut-debit-pourquoi-faire/#comments

    pour que nos élus prennent les bonnes décisions http://websdugevaudan.wordpress.com/2010/09/02/tres-haut-debit-la-parole-est-aux-parlementaires/#comments

    Alors, peut-être pourra se réaliser un « petit rève » pour les territoires auxquels je suis attaché !
    http://websdugevaudan.wordpress.com/2009/02/08/l%e2%80%99a75-%c2%ab-autoroute-du-teletravail-%c2%bb/

    La route est encore longue…raison de plus pour nous mobiliser!

  3. Xavier

    October 21, 2010 at 15:39

    Autant de liens pour un seul commentaire et qui pointent tous vers votre site non seulement c’est vraiment pas modeste (cf commentaire #1) mais en plus ça frise le spam…

  4. Désolé…

    Dans ces liens “immodestes” j’essaie de défendre une cause tout simplement…qui plus est bénévolement mais ça vous vous en doutiez je suppose…

    Mais quelle est la solution pour que les ruraux ne soient pas demain des sous citoyens de la société de l’information? Je suis preneur de toutes idées ?

    Il ne vous a pas échappé que Pierre Morel à l’Huissier, député de la Lozère, venait de publier un livre sur le télétravail avec Nicole Turbé Suetens. De leur coté les Webs du Gévaudan tentent de “médiatiser” une volonté commune d’élus et de citoyens pour faire de ce département, symbole de la ruralité s’il en est (76000 habitants) un symbole de la ruralité moderne. Je pense que si nous sommes trop “modestes” nous n’y parviendrons jamais !

    • Xavier

      October 22, 2010 at 17:18

      C’est la forme qui me dérange., pour le fond je suis d’accord avec vous. La France aurait bien besoin d’un plan marshall numérique cela boosterai l’économie.

      Vous devriez prendre contact avec Mr Billaut, il me semble que c’est un de ses cheval de bataille

Répondre

© 2016 AngeZanetti.com

Theme by Anders NorenUp ↑