Il y a quelques jours Linden Labs à publié sur son blog les chiffres du premier trimestre 2010 de Second Life. Malgré les polémiques plus ou moins stérile sur la véracité des chiffres il me semble important de les communiquer. Pour parler concrètement et arrêter les fantasmes d’une mort de SL ou au contraire du remplacement prochain de Facebook par un monde virtuel.

Essayons d’être pragmatique et regardons les chiffres.

Le graph ci dessous vous présente le nombre d’utilisateurs connectés plusieurs fois par mois sur SL. Première constatation il est en hausse, rien d’extraordinaire mais ça monte toujours. Second Life n’est donc pas mort, et on verra avec les graph suivant que c’est loin d’être le cas :

Toutefois on remarque que la hausse de Fevrier à Mars est clairement supérieure à celle des mois précedents. Alors peut être est-ce l’effet “viewer 2.0”. Probablement même, il faut dire que LL à beaucoup communiquer sur la sortie de sa version 2. C’est donc tout à fait possible que des anciens utilisateurs de SL, déçu par l’ancienne ergonomie ont profité de l’occasion pour remettre les pieds dans ce monde virtuel.

Le deuxième graphique est celui des transactions user to user, de la vente de virtual goods en fait. Et la tendance se confirme, ce phénomène est en progression constante depuis debut 2009, le premier trimestre 2010 n’échappe pas à la règle et voit le montant augmenter de façon considérable ( 7 millions de dollars en 3 mois…)

Enfin les chiffres suivant sont ceux de la stabilité de la plateforme, en fait le pourcentage de temps où les serveurs sont hors ligne. Et là, LindenLabs nous annonce des chiffres en hausse. La plateforme à été plus souvent hors ligne, durant ce premier trimestre 2010. Officiellement c’est à cause de la migration des serveurs vers des versions plus récente et performante. On se souvient que MArk Kingdon -Le CEO- avait misé la stratégie de 2009 sur la stabilité, espérons qu’ils continueront dans la même voie.

Downtime Second Life

Nous sommes dans une phase d’émergence de masse de mondes virtuels. Les prochains mois LindenLabs risquent de voir partir beaucoup de leurs clients/residents au profit d’un concurrent. Un concurrent qui ferait le choix de l’ouverture, de l’accessibilité ou qui mettrait en place une réelle offre pour les entreprises.

Ceci dit les chiffres annoncés montrent un monde virtuel en bonne santé et le place toujours dans les meilleurs des plateformes UGC pour adultes. Second Life n’est toujours pas mort :)