AngeZanetti.com

Internet et ses usages, développement Web et humeurs diverses

Retour d’expérience sur le Coworking et CoworkingLille

coworkinglille

CoworkingLille existe depuis 6 mois maintenant. Depuis l’ouverture de leur blog j’étais attentif à l’avancement du projet si bien que je fut un des premiers à m’inscrire comme membre – le numéro 11 exactement :p – et, depuis, je travaille régulièrement dans cet espace partagé. Depuis début Juillet j’y suis même quasiment tous les jours, et je me suis impliqué encore plus fortement car je fais partie de l’équipe de co-gérance du lieu.

Alors pourquoi s’investir autant? Pourquoi payer pour aller travailler dans un lieu tiers alors que chez soi c’est gratuit et tout aussi confortable ?

Ces questions m’ont souvent été posée du coup je profite de cette tribune pour y répondre mais aussi pour pousser un petit coup de gueule sur notre chère vielle de Lille.

Commençons par le pourquoi du comment.

Je travaille comme freelance depuis presque 4 ans déjà. Avant cet espace de coworking je bossais seul chez moi. Effectivement il y a des avantages à travailler de cette façon : pas de transport, pas de loyer, liberté d’action etc …

Mais les inconvenients sont bien plus nombreux.

Le premier de tous est peut être la difficulté de motivation. On a beau avoir du travail à faire les distractions sont beaucoup trop nombreuses et finissent par vous avoir… On se regarde une série, on lance une machine, on fait les courses, bref on fait tout pour ne pas bosser. Si bien que l’on finit par faire des charettes – des rush de boulot pour finir à temps. Le rythme est loin d’être sain, et même le pomodoro, que j’ai d’ailleurs découverte pendant un évenement CoworkingLille, n’est pas toujours efficace.

En plus de ça travailler seul c’est bien mais on est desespérement … seul . Pas de contacts professionnels en dehors des rendez vous clients et des salons. Et donc peu d’échange sur les techniques, les difficultés propre à la situation de freelance. Bizarrement après plusieurs années à travailler dans le domaine des technologies émergentes, je connaissais beaucoup de personnes à Rennes, à Strasbourg, à Paris mais aucune à Lille !

Le coworking fait d’une pierre deux coups, il vous permet d’échanger avec des personnes dans la même situation perso que vous et en même de vous faire du réseau, d’étendre le cercle de vos prospect. Bref  le coworking aide à se développer.

En plus de tous ces avantages le CoworkingLille, comme la majorité des espaces de coworking, essaye de mettre en place des évenements régulier. Que ce soit les “ateliers” du midi – qui sont en fait des minis barcamps, les OpenCoffee  ou les événements plus important comme la présentation des méthodes agiles tous sont intéressants et suscite un intérêt auprès du public lillois.

 

Le coup gueule :

Comme le paragraphe ci dessus le montre je pense assez bien, un espace comme celui-ci est clairement bénéfique pour tous les travailleurs indépendants. Et au delà des bénéfices personnels que chacun peut en tirer cet espace est clairement porteur d’innovation et de croissance économique. Regrouper des entrepreneurs dans un environnement de travail collaboratif et, forcement, un jour ou l’autre des projets communs naîtront. Et j’ai tendance à croire qu’ils seront nombreux et de qualité.

Pourtant, cela n’a pas l’air d’être très clair pour les acteurs publics locaux. Le CoworkingLille à même failli fermer ! L’association n’a aucune aide des pouvoirs publics, rien. Les débuts furent compliqués et rien n’est encore fait si l’on veut faire de ce lieu ce qu’il devrait être : un pôle d’excellence de l’innovation Lilloise.

Nos demandes ne sont pourtant pas si extravagante. Un local mis à disposition gratuitement par la municipalité serait déjà d’une grande aide ! Mais il faut croire que dans une grande ville comme Lille, qui se veut un carrefour européen cela n’est pas dans les priorités.

Marrant, cependant, de voir que les villes européennes voisine elle ont compris l’intérêt depuis longtemps que ce soit Bruxelles avec son BetaGroup ou le HUB, Paris comme Londres compte une dizaine d’espaces dont la fameuse Cantine et nous ? Rien.

Deux espaces qui luttent corps et âmes pour ne pas sombrer. Hum cherchez l’erreur.

 

1 Comment

  1. “on lance une machine,”… ;-D
    J’adore ton article by the way !

Répondre

© 2016 AngeZanetti.com

Theme by Anders NorenUp ↑