AngeZanetti.com

Internet et ses usages, développement Web et humeurs diverses

L’interview de Philip Rosedale par Kevin Rose

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais les interventions de Philip Rosedale m’ont toujours marquées. Quand il était CEO de LindenLabs, ses interventions étaient suivies de près et, clairement, il avait la capacité de partager une vision de son entreprise. Depuis, il a quitté la tête de LindenLabs et à monté une startup nommée LoveMachineInc, tout un programme :)

J’ai découvert, grâce à Robert Vinet, une superbe vidéo interview de Rosedale par Kevin Rose – Fondateur de Digg et présentateur de TechTV.

Il est peu question de SecondLife à proprement parler, mais beaucoup de management, de gestion d’entreprise et du parcours de Rosedale.

On y apprends par exemple qu’il savait coder en assembleur bien avant ses dix ans, ou qu’il a commencé à monté SL en 1995… Mais au delà, du “people”, il y a de vrais conseils, une vraie expérience sur un mode de création original de logiciels . Et une vraie philosophie de l’échec à l’Américaine :

Ne montez pas votre entreprise pour faire de l’argent. Statistiquement cela ne fonctionne pas. Faites-le pour voir si votre idée marche.

Formidable et tellement vrai. Mais dur à expliquer à un banquier Français…

Foundation 03 // Philip Rosedale from Kevin Rose on Vimeo.

2 Comments

  1. Sur cette photo il me rappelle furieusement Luke Skywalker…
    Vous savez? Ce jeune homme intrépide et passionné qui a voulu monter trop vite, trop haut, trop tôt.

    Il l’a payé cher. Cependant comme toute les bonnes histoires et avec l’expérience il as bien fini.

    Philip Rosedale est un “geek”, le baba cool du 21ème siècle, un rêveur qui à toujours 1001 idées géniales mais qui n’arrivent pas (ses idées) à tenir la distance avec le temps. Seul SecondLife à qui l’on à prédit mille morts continue cahin-cahan à vivre… mais à quel prix?.

    Je continue d’être admirative devant ce bel homme au regard si pénétrant et clair mais je serais moins encline à lui pardonné ses prises de positions suicidaires dans les derniers instants de son activité de CEO de Linden Lab. SURTOUT la mise en place de M Linden à ce poste si crucial (dieu merci il n’est plus… là).

    Faire naitre un enfant est “aisé”. Le suivre pas à pas toute sa vie en lui donnant la meilleure éducation possible, beaucoup moins.

    • Xavier

      March 21, 2011 at 10:58

      Effectivement tout ce qu’il fait n’est pas forcement parfait, mais il le revendique. Et je pense qu’il a raison, les américains appelent ça “la théorie de l’échec”. On apprend plus de nos erreurs que de nos succès…

      Pour SL, il n’est probablement le seul responsable. Mais il est trop “baba cool” sur bien des points pour gérer un aussi gros projet. C’est d’ailleurs pour ça qu’il a passé la main à M., à tord…

Répondre

© 2016 AngeZanetti.com

Theme by Anders NorenUp ↑