La vidéo de ce Vendredi est en plein dans le topic de ce blog : les mondes virtuels en entreprise. Comment et pourquoi utiliser les mondes virtuels comme outil intranet.

La vidéo qui suit est vraiment intéressante car je crois qu’elle brosse plus ou moins en profondeur les différents clichés dont sont victimes les mondes 3D.

Rien que le titre en dit long, les mondes virtuels ne sont pas l’avenir de l’intranet, pas plus qu’ils ne sont l’avenir de l’internet. Ils sont un outil comme un autre qui vient/viendra se greffer à la palette d’outils collaboratifs des entreprises. Le monde virtuel comme la solution ultime à tous nos problèmes, comme remplacement de notre vie réelle, de l’internet etc etc… Tout ceci ne sont que des vieux clichés qui datent probablement du buzz médiatique de Second Life où les mauvais? journalistes s’en donnait à coeur joie dans le superlatif ridicule.

Cette vidéo ce veut professionelle et pragmatique, on y parle d’usage, de freins et d’avantages en toute sincérité et c’est pour cela que je vous la propose.

Les grands traits que je tiens à relever sont  :

  • Les mondes virtuels trouvent leurs usages dans la synchronicité sinon ils n’ont tout simplement pas d’intérêt. Une environnement immersif se vit à plusieurs, seul autant aller sur une page web
  • L’usage don on parle le moins et qui est probablement un des plus prometteur est la visualisation des savoirs via des interaces 3D. Notre cerveau est fait pour mémoriser de la 3D, pas de la 2D. A la façon de prospecTIC, modéliser des connaissances en 3 dimensions permet une meilleur mémorisation.
  • Second Life est un des meilleur outil pour tester les mondes virtuels. Tout est out-of-the-box est c’est vraiment confortable pour des débutants.
  • Les solutions actuelles ont mûri pendant que le monde entier s’acharnait à penser que SL était entrain de mourir. Et ces solutions sont adaptées aux entreprises et de plus en plus sophistiquées. Je vous parlerais d’ailleurs à ce propos de la nouvelle version de VastPark sous peu !

Merci TechTocTv , la prochaine fois j’essayerai de me libérer pour passer de l’autre coté de l’écran !