Dans les prochains jours ACTA – pour Anti-Counterfeiting Trade Agreement – sera voté au parlement Européen.
Le but de ce traité est simple : augmenter de façon significative l’influence des copyrights sur notre société. Que ce soit pour le monde de l’internet, et donc de la musique & du cinéma, mais aussi dans le domaine de l’agriculture, des médicaments etc etc.

L’application d’un copyright pour des produits dits du ‘vivants’ est clairement contestable -surtout sur des durées de 70 ans. ACTA renforce ce droit d’auteur et va plus loin. Car ce traité met en place toute une série d’outils pour surveiller et punir les contrevenants. Le problème c’est que cette autorité ne sera pas reliée à une quelconque police, ni à un tribunal européen. Si j’ai bien lu le traité en question, cela autoriserait cette autorité à fouiller vos connexions internet, à faire du Deep Packet Inspection jusque là interdit en France…

Un cran encore au dessus d’Hadopi.

La Quadrature du net reprend donc les armes qu’elle avait mis en place contre Hadopi : le buzz. Ils ont donc crée une vidéo, qu’ils ont mis sur tous les médias sociaux pour informer, faire réagir, faire du bruit autour de ce texte en espérant que nos grand électeurs prennent conscience du problème.

J’apporte donc ici ma maigre contribution à ce mouvement.

La page wikipedia sur le droit d’auteur est dispo ici : http://fr.wikipedia.org/...

La page de la Quadrature sur le sujet : http://www.laquadrature.net/fr/acta

Le texte final du traité : PDF à télécharger