AngeZanetti.com

Internet et ses usages, développement Web et humeurs diverses

Tag: Actus (page 1 of 7)

Les nouveaux produits de LindenLabs

Ils l’avaient annoncé en décembre 2012, LindenLab voulait se diversifier. Toujours dans le domaine des jeux vidéos mais plus forcement dans celui des mondes virtuels. L’entreprise continue de faire des bénéfices avec SecondLife mais il faut bien reconnaître que ce monde virtuel tend plutôt à réduire sa frequentation. C’est donc dans ce contexte que LindenLab à présenté, ces derniers jours deux de ces nouveaux produits. L’année 2012 devrait normalement voir la sortie de 4 nouveaux jeux, c’est ce qui à été annoncé en tout cas.

Creatorverse

Creatorverse est une application Ipad bientôt disponible sur l’AppleStore. Elle vous permet de créer des mini-jeux en modélisant des formes et en leur attribuant des propriétés physiques. Cela me fait penser à une version évoluée de canvasrider.

On est donc assez loin de Second Life du point de vue graphisme et fonctionnalités, pourtant les bases restent les mêmes. Les utilisateurs créent leurs propre jeux/Applications, modèlent l’univers et évoluent ensuite dedans. De plus, Humble explique dans la vidéo ci dessous qu’il sera possible de partager ses mini jeux et d’inviter des amis dessus.

De l’user-generated-content hyper simplifié, tout en drag&drop, et disponible sur tablette !

Patterns

Patterns, le deuxième jeu dévoilé par LindenLab est clairement plus orienté mondes virtuels et se rapproche encore plus de Second Life. A voir la vidéo de teasing ça ressemble à un mix de SL et de Minecraft.

Dans Patterns vous pouvez construire le monde qui vous entoure avec des formes ultra simple : des triangles. Tous les objets ont des propriétés physiques intégrés, ce qui permet de les faire bouger, d’interagir avec eux facilement. Le jeu est en cours de développement mais sera multi-joueurs et basé, comme minecraft, sur la collecte de matériaux différents pour construire l’univers.

Mais tout n’arrive pas de suite, il y a une couche de gamification de l’univers qui vous oblige à gagner de l’expérience pour disposer des toutes les fonctionnalités du jeu !

Je ne sais pas vous, mais moi ça me donne envie de me plonger dedans ! Il reste deux trois questions en suspends, notamment la question de la disponibilité de Patterns sur Tablette, dans le navigateur ou autres. Le jeu est toujours en développement, il devrait sortir en beta sous peu !

Avec ces deux nouveaux jeux LindenLabs reste dans le ce qu’ils font de mieux : favoriser et mettre en avant la créativité des joueurs. C’est clairement ce qui a fait le succès de SecondLife, en espérant qu’il en soit de même pour ces deux nouveaux !

Les news de la rentrée

Mon blog est en sommeil depuis plusieurs mois. Je le sais, ce n’est pas une volonté de ma part mais plus un manque de temps. Dur de tenir le rythme d’article que je m’étais imposé depuis son lancement. J’ai été pas mal occupé durant l’été, pas mal de changement et des projets en cours !

3 mois de changements à rattraper en un post cela ne va pas être facile, je vais essayer de faire court :

 

Changement de statut juridique

C’est probablement le plus gros changement de la rentrée. Après presque 4 ans de bon et loyaux services j’ai décidé de mettre fin à mon auto-entreprise. Je n’ai jamais été vraiment à l’aise avec ce statut pour être franc. Si, au départ, à la signature. C’était simple et rapide. Ensuite on se rend compte que créer une entreprise même “auto” ça n’a rien de simple, que ça demande de l’implication et du temps… D’autant plus que j’étais un des premiers auto-entrepreneurs et que , du coup, j’ai un peu essuyé les plâtres de leur statut révolutionnaire !
De toute façon, depuis quelque mois je m’y sentais franchement à l’étroit. Que ce soit pour l’impossibilité de sous traiter ou la dispense de T.V.A. Le fait est que mon activité à beaucoup  évoluée depuis que je bosse depuis le @CoworkingLille. J’y ai tissé un réseau qui me demande souvent de travailler en équipe, de sous traiter justement. La plupart de mes projets web demande de collaborer avec une ou plusieurs personnes et à chaque fois je retombe sur le même problème : celui d’être chargé sur mon chiffre d’affaire…Et, on a beau dire, ce statut ne fais pas très sérieux. Encore moins quand on va vendre, et ce fut mon cas, des solutions à des très grosses entreprises !

Je réfléchissais à ce changement depuis au moins un an sans trop savoir quoi choisir, sans vraiment me décider.

Finalement j’ai opté pour le statut d’entrepreneur salarié proposé par Grands Ensemble. C’est un statut qui ressemble à celui du portage salarial, sauf que GE est une coopérative, donc il y a du social, de l’accompagnement et beaucoup de réseau local potentiel. Ce nouveau régime m’a séduit pour plusieurs raisons :

  • Le statut de salarié. Je n’ai jamais vraiment voulu être salarié, en CDI, ça ne me correspond pas vraiment. J’aime la liberté qu’apporte le statut de freelance mais il faut reconnaître que du coté prestations sociales et retraite ce n’est pas vraiment ça. A moins de payer des assurances/contrats prévoyance très chères la couverture médicale et les prestations retraites sont à des années lumières de celle d’un salarié. Quand on est jeune tout va bien, mais quand on chope un problème de santé ça fait un peu réfléchir…
  • Le suivi. Tout les mois j’ai rendez vous avec un comptable qui me fait le bilan de mon activité et me propose des directions pour améliorer la gestion de l’entreprise. Au sein de la coopérative je cotise aussi au droit à la formation (DIF), et ce n’est pas négligeable surtout dans un monde comme celui du Web qui bouge tout le temps. Où il faut bien souvent choisir entre faire de la veille, se former ou travailler pour facturer.
  • Enfin, dernier point, plus personnel, GE est dans une dynamique qui converge avec celle du coworking et celle d’un projet dont je vous parlerais plus bas. Cela m’a convaincu à franchir le pas.

Lancement de Maintenant Au Travail !

MAT!  est un projet qui tourne dans la tête de quelques coworkers depuis longtemps. C’est une idée qui part d’un constat simple : les coworkers, presque tous freelance, ont toujours des trous dans leurs emplois du temps. Ce temps disponible est inhérente à  leurs activités mais c’est plus une contrainte qu’un choix. Tous sont experts dans leur domaine, suffisamment pour en vivre par eux mêmes, mais ils sont confrontés aux mêmes problèmes que tous les freelances, ils ne sont pas forcement perçus comme fiable pour de gros jobs et son bien souvent trop “petit” pour assumer les gros projets. Du coup ils naviguent plus ou moins à vue de petits projets en petits projets.

L’idée est donc simple : monter une structure d’accompagnement de projet la plus légère possible pour pouvoir aller chercher des projets sur la durée et les faire réaliser par les freelances pendant les “trous” de leur emploi du temps.

Ainsi on garde un tarif équivalent à celui d’un free et on rajoute de la gestion de projet, une vraie prestation commerciale, une relation client suivie et toute l’assurance que peut amener une “vraie” entreprise. Du côté du coworker c’est tout bénef’, il comble son emploi du temps avec des tâches clés en main et payées suivant un tarif commun.

Le client, lui, est aussi gagnant car il gagne clairement en flexibilité. Il peut décider à tout moment de ne pas refaire son logo mais de plutôt traduire son site web en Japonais par exemple. Il suffit d’enlever @curlybushman du projet et de le remplacer par Makiko par exemple. M.A.T! se base sur de la gestion de projet agile donc ça ne pose pas de soucis, il suffit juste de changer deux trois post-it sur  le kanban! Et à plus de 70 coworkers inscrit à @CoworkingLille il y a un nombre presque infini de combinaisons !

Ce projet est porté par @Manuduv et me tiens vraiment à coeur. J’ai vraiment l’impression que cette forme d’organisation peut permettre de faire du business dans une VRAIE démarche gagnant-gagnant, sans bullshit.

Tout ça mériterait bien plus que ce simple paragraphe mais, ne vous inquiétez pas, je vous en reparlerai au fil des projets et, notamment, au moment de la mise en place du workflow.

Le site de MAT! devrait sortir sous peu, en attendant il y a un compte twitter : @NousSommesMAT

 

Deux projets qui devraient sortir bientôt

Le premier vous le connaissez déjà, il s’agit de Dentallife. J’avais mis en place avec @bill_walach la version 1 il y a quelques mois. Et bien la V2 est sur les rails avec un outil de création de scénario en langage naturel crée par l’ami @WoldenAvro. Moi je m’occupe de toute la partie code LSL et ce n’est pas de tout repos.Quand on a connu des langages plus évolués comme Javascript ou PHP  c’est vraiment dur de ce remettre à coder dans un carcan aussi petit que du LSL. Ceci dit je prends beaucoup de plaisir à bosser pour ce projet qui me plaît :)

Le deuxième, je ne crois pas vous en avoir parlé encore. Il s’agit d’un projet web, un outil métier par excellence avec de l’appli tablette en HTML5, un backoffice plein d’ajax et autres qui m’occupe depuis pas loin d’un an. C’est d’ailleurs ce projet qui m’a mis au PHP de manière sérieuse. Il devrait sortir sous peu – si tout va bien. Je ferais un article pour le présenter un peu plus en détail !

Donc grosse rentrée pour moi, pleine de projets de nouvelles technos à tester et toujours plus de collaboratif.

Onward !

 

Non à ACTA

Dans les prochains jours ACTA – pour Anti-Counterfeiting Trade Agreement – sera voté au parlement Européen.
Le but de ce traité est simple : augmenter de façon significative l’influence des copyrights sur notre société. Que ce soit pour le monde de l’internet, et donc de la musique & du cinéma, mais aussi dans le domaine de l’agriculture, des médicaments etc etc.

L’application d’un copyright pour des produits dits du ‘vivants’ est clairement contestable -surtout sur des durées de 70 ans. ACTA renforce ce droit d’auteur et va plus loin. Car ce traité met en place toute une série d’outils pour surveiller et punir les contrevenants. Le problème c’est que cette autorité ne sera pas reliée à une quelconque police, ni à un tribunal européen. Si j’ai bien lu le traité en question, cela autoriserait cette autorité à fouiller vos connexions internet, à faire du Deep Packet Inspection jusque là interdit en France…

Un cran encore au dessus d’Hadopi.

La Quadrature du net reprend donc les armes qu’elle avait mis en place contre Hadopi : le buzz. Ils ont donc crée une vidéo, qu’ils ont mis sur tous les médias sociaux pour informer, faire réagir, faire du bruit autour de ce texte en espérant que nos grand électeurs prennent conscience du problème.

J’apporte donc ici ma maigre contribution à ce mouvement.

La page wikipedia sur le droit d’auteur est dispo ici : http://fr.wikipedia.org/...

La page de la Quadrature sur le sujet : http://www.laquadrature.net/fr/acta

Le texte final du traité : PDF à télécharger

Soutenez l’internet libre

En ces temps difficiles pour l’Internet en général deux associations qui se battent pour une plus grande liberté de l’internaute ont besoin d’aide. Financière , bien sur mais aussi pourquoi pas bénévole ou simplement de soutient.

Je suppose que vous connaissez les deux assos ci dessous, la première c’est Framasoft, association qui s’occupe de promouvoir le logiciel libre. Ils le font avec des tutoriaux mais aussi avec une collection de livres sous licence Creative commons et dispo à la vente et au téléchargement gratuit. Mais Framasoft c’est aussi Framakey, un “pack” de logiciels libre qui tient sur une clé USB.

Bref beaucoup de bonnes idées qui vont dans le bon sens mais comme toutes les assos il ont besoin d’aide, leur pérennité est en jeu sur ce coup. Vous pouvez cliquer sur la bannière ci dessous pour voir comment vous pouvez les aider.

Soutenir Framasoft

La deuxième association à beaucoup fait parler d’elle ces derniers jours avec la bataille sur HADOPI, LOPPSI. Ils ont été très présent dans les médias et super actifs pour essayer de faire reculer ces lois qui portent atteinte à la nature même de l’Internet.

Eux aussi ont des problèmes d’argent, en clair en Janvier 2011 ils n’auront plus de quoi fonctionner si personne ne les aident…

Encore une fois, il suffit de cliquer sur la bannière ci dessous pour avoir de plus amples renseignements.

Support LQDN banner 1

Merci pour eux/nous :)

Virtual World Conference

Le 15 Septembre 2010 aura lieu un évenement qui est une première mondiale il me sembe : la Virtual World Conference. Le programme est dispo sur le site web dédié http://thevirtualworldconference.org/.

24h de conférence non stop sur les univers virtuels et leur utilisation en entreprise et dans le domaine de la formation. De nombreux speakers seront présents, venant de tout autour du globe. C’est d’ailleurs pour cela que cet évenement est sur 24h je présume, histoire de pouvoir faire intervenir aussi bien ceux qui habitent a Sydney, Paris ou San Francisco. Je ne vais pas vous faire la liste des speakers, elle est longue, mais je peux vous dire qu’il y a de tout : des entrepreneurs, des chercheurs, des profs etc…

Beaucoup de choses intéressantes, le tout condensé, cela promet :)

J’espère qu’il y aura des retransmissions de prévues car j’ai bien peur de ne pas de tenir les 24 heures non stop !

Continue reading

Quand les avions ne volent plus, les ministres visioconf’

Bon ce n’est pas vraiment un scoop, on ne parle que de ça dans les médias. Un volcan islandais fait des siennes depuis 6 jours et bloque tout trafic aérien en Europe, ou presque. On parle de 63 000 vols annulés depuis jeudi!

La situation est tellement extraordinaire – dans le sens premier du terme- que les ministres des transports Européens vont se réunir aujourd’hui pour mettre en place un stratégie commune. Se réunir? Alors que les avions ne décollent plus?

Airport Fatigue

Oui, grâce au web et à ses outils de réunions à distance !

Continue reading

France3D devient la plateforme francophone officielle de SecondLife

Cette news était un poisson d’Avril, un peu en avance mais bel et bien une blague de potache ! Dommage, comme le disait Grégory sur FB l’histoire était belle :)

La nouvelle vient de tomber sur le blog de France3D et elle n’est pas des moindres, France3d c’est fait racheté par LindenLabs et deviendras sous peu la plateforme officielle française !

Continue reading

Le logiciel libre devient l’enemi public N°1

Un rapport Américain vient de mettre le feu aux poudres, les libristes sont maintenant montrés du doigts au même titre que les pirates informatique ou les fabricants de contrefaçons -vêtements,médicaments, chaussures etc…

Alors qu’est ce que ce rapport? Il se nomme le « Special 301 Report » et cherche à dresser un bilan du respect de la propriété intellectuelle dans le monde. La carte ci dessous vous donne le classements des pays en trois catégories : En rouge les pays à surveiller en priorité, en Orange les pays en “surveillance inférieure” et les autres en gris.

Pourquoi les défenseurs du logiciels crient-ils au scandale alors? Tout simplement par ce que dans ces pays “rouges” figurent des nations qui ont pour seul tord de favoriser le logiciel libre. Curieux amalgame non? L’Inde, le Brésil et l’Indonésie sont dans ce cas. Le  lobby du copyright, au travers de ce rapport, dénonce l’expansion du logiciel libre aux 4 coins de la planète,  et dans ces 3 pays en particulier. Effectivement un état qui s’oriente vers des solutions libres c’est d’autant moins de licences vendues par Microsoft ou Apple et donc un gros manque à gagner.

« La politique du gouvernement indonésien (…) affaiblit l’industrie du logiciel et sabote sa compétitivité à long terme en créant une préférence artificielle pour des sociétés qui proposent des logiciels open source et des services dérivés, et va même jusqu’à refuser l’accès du marché gouvernemental à des entreprises reconnues.

Au lieu de promouvoir un système qui permettrait aux utilisateurs de bénéficier de la meilleure solution disponible sur le marché, indépendamment du modèle de développement, elle encourage un état d’esprit qui ne reconnaît pas à sa juste valeur la création intellectuelle.

Ainsi, elle échoue à faire respecter les droits liés à la propriété intellectuelle et limite également la capacité du gouvernement ou des clients du secteur public (comme par exemple les entreprises nationales) à choisir les meilleures solutions. »

Pour vous donner une idée des gains engendrés par un basculement en solutions libres il suffit de prendre l’exemple de la gendramerie Française quià migrer 70 000 postes informatiques sous Ubuntu en Janvier 2008. A l’époque on nous expliquait :

“Avec les logiciels libres, nous n’avons pas eu à passer de marché public sur toutes les couches. 70% sont en logiciels libres et nous économisons donc à ce jour 700 000 licences de 25 à 300 euros l’unité. Lorsque, chez nous, nous déployons un logiciel à 100 euros/poste, c’est un budget de 7 millions d’euros !

Ce qui est grave c’est que ce rapport tend à opposer les logiciels libre et la propriété intellectuelle. C’est bien entendu complètement faux, tout comme l’idée que le libre est gratuit et qu’il ne permet pas de créer de l’économie. Ubuntu -ou plutôt Canonical- et WordPress sont deux bons contre exemples à cet argumentaire. Ces deux entreprises proposent des produits libre mais font un bénéfice non négligeable en vendant du service ou des produits annexes.

En fait ce qui apparait c’est une opposition entre deux modèles, l’un basé sur la propriété le secret et l’opacité, l’autre au contraire sur l’ouverture, la transparence et le codesign.

De l’économie de la rareté à l’économie de l’abondance le pas n’est pas facile à franchir et les vendeurs de logiciels, tout comme les vendeurs de disques, ne veulent pas croire que cela est inévitable…Le problème c’est que ce sont des entreprises particulièrement puissantes et que cela influent sur le développement de pays qui n’ont rien demandé, dommage…

source : Framablog , numérama et cio-online

Test du viewer 2.0 de Secondlife

Hier j’ai passé tout l’après midi avec deux gourous du web : Loïc Haÿ -que certains appellent Mr Widget :p- , Hugues Aubin – le président de la bibliothèque Francophone. En pendant tout ce temps nous avons testé les possibilités du nouveau viewer de Second Life. Les releases notes de ce nouveau viewer, le 2.0! , sont ici.

Je vais donc longuement vous parlé des test de LA fonctionnalité nouvelle : l’internet sur les prims. Autrement dit la possibilité de naviguer sur internet – sans limites- et sans quitter la fenêtre de Second Life. Quand je dis sans limite c’est presque vrai puisqu’il est impossible d’installer des plugins externes, peut être la fonction llMediaApi nous le permettra à l’avenir,et de chercher des fichiers présent sur son disque dur. Tout le reste est faisable, y compris le Flash, l’Ajax, le javascript etc etc.

Et là où ça devient intéressant c’est que le co-browsing aussi est possible. Je peux donc éditer un etherpad en live  à plusieurs, même chose avec tous les outils collaboratif temps réels ! Évidemment si l’on pense gestion de projets ou réunion à distance, on voit tout de suite l’intérêt de telles fonction. On peut brainstormer, faire des tableaux blancs, éditer des wikis …

Mais il y a encore plus fort! Comme vous le savez certainement Flash supporte la webcam, et donc, un outil collaboratif temps réel avec webcam est tout à fait affichable dans SL. Le tout sans aucun plugin, il suffit de rentrer l’url. Ci dessous vous verrez un outil de dessin collaboratif avec nos cams respectives streamées en live :

PS : Oui je sais on est meilleur en web qu’en expression artisitique :D

Mais on peut aussi travailler sur de la cartographie avec Google Map qu’il est possible d’éditer tous ensemble et de naviguer depuis SL :

A noter que nous avons tester Ustream qui permet de streamer en live depuis une webcam ou un Iphone et cela fonctionne aussi sans problèmes! Plus besoin d’encoder des vidéos en flux quicktime pour pouvoir les afficher dans SL, puisque le stream live est possible et que pour le reste Youtube passe lui aussi sans problèmes !!

Alors evidemment tout n’est pas rose, c’est une béta :). Il y a encore des petits bugs ou des changements qui nous fairont revenir sur l’ancien viewer de temps en temps. Comme par exemple l’incapacité de builder un prim sur un autre prim qui est pour le moins embêtant ou encore ce bug qui , chez moi, affiche “First Last (de)connecté” au lieu d’afficher le nom de mes amis…

Ces petits bugs seront, j’espère, révisés rapidement juste le temps de nous habituer à une interface vraiment ergonomique et jolie. Par ergonomique je veux dire ces petits détails qui font la différence comme le chat cliquable, ou encore l’auto zoon sur les médias qui permet en un clic de zoomer sur sa vidéo sans avoir à “s’amuser” avec la caméra  en jouant avec CTRL+ ALT+souris :p

Et en plus cerise sur la gâteau la VoIP fonctionne maintenant sous Linux !!!

Je pense que je ferais un autre post sur les trucs et astuces ou ma façon d’appréhender ce nouveau viewer qui à decidement des possibiltés à faire baver d’envie un résident de 2007! Je ne suis pas encore franchement à l’aise avec mais je compte bien faire changer tout ça, d’ailleurs je vous laisse il faut que j’aille voir les nouveautés du coté build et script :)

Le virtual world camp Paris du 19/02/2010

Vendredi dernier était organisé un barcamp orienté mondes virtuels. Après avoir hésité entre participer depuis Second Life ou bien me rendre sur place j’ai finalement opté pour la solution SNCF+RATP qui, il faut bien le dire, est quand même mieux sur le plan humain et permet de networker beaucoup plus.

L’équipe de la bibliotheque était au rendez vous puisque nous avions pour mission de mettre en place un espace de réalité mixte de façon  à pouvoir faire intervenir les avatars depuis Second Life. Merci à Hugo d’ailleurs pour avoir organisé ça à la dernière minute !

Une fois tout la matos installé et les tests audios passés nous avons eu le droit à une superbe présentation de Robert Vinet. Ensuite ce barcamp c’est transformé en un espace de discussion complètement libre ou chacun parlait dans son coin. Bizarre mais néanmoins efficace pour entrer en relation ou pour se mettre au courant des activités de chacun. Finalement il était marrant de constater que le seul atelier qui suivait le programme était l’atelier mixte -cocorico- avec une alternance d’intervenants RL et SL.

De ce virtual world camp je retiendrais deux mondes virtuels à creuser absolument :

  • VastPark qui est une plateforme hallucinante de capacité et totalement ouverte. Son CEO bruce est vraiment un mec sympa qui donne envie de se plonger le nez dans le code source de son monde virtuel. On est d’ailleurs bien loin de Mark Kingdon et de ses visions marketing
  • OpenSpace3D qui est une plateforme de monde virtuel opensource et française. Développée par une société Nantaise qui s’appuie sur la technologie Scoll & OGRE3D. Ils viennent de sortir un éditeur de scène, pour le moment en alpha mais c’est vraiment un projet à suivre.

Et, évidemment, je retiendrais LE scoop de Nick Rhodes qui nous à presenté le nouveau viewer de Linden Labs ! Alors je ne l’ai pas eu assez dans les mains pour en faire un descriptif détaillé mais je peux vous dire que cela devrait changer pas mal de trucs. Dans le désordre j’y ai vu : le nouveau navigateur internet supportant le flash – Youtube !!- et parfaitement navigable comme le fait mon firefox, des menus complètements relookés et une interface vraiment joli qui facilité grandement l’immersion dans Second Life. Normalement il sort dans quelque jour, j’ai hâte de pouvoir le tester plus en profondeur !

Voilà, donc dans l’ensemble un vrai bon moment avec une grosse partie des acteurs des  mondes virtuels regroupés. Dommage que par “acteurs” les organisateurs ont pensé entreprises et pas du tout créateur de contenu… L’ambiance était quelque fois un peu trop à la vente de produits plus qu’à la découverte de nouveautés. Néanmoins ce fut un bon moment que je referais sans hésiter et on me dit qu’un vwcamp se prépare mais cette fois 100% online !

Stay Tuned

Older posts

© 2016 AngeZanetti.com

Theme by Anders NorenUp ↑