AngeZanetti.com

Internet et ses usages, développement Web et humeurs diverses

Tag: Code

Non, ne faites pas de nos enfants des développeurs

Depuis quelques mois on parle d’apprendre à coder aux enfants comme une solution aux bouleversements d’internet. Dernièrement il y a encore eu un article dans les Echos en ce sens.

Je ne suis pas un expert de l’éducation mais j’ai vraiment l’impression que ce discours, souvent servi avec un arrière fond économique, se trompe de combat, je m’explique:

La thèse soutenue par les défenseurs du “code à l’école” est relativement simple:

Notre futur sera rempli de machines, or les machines se programment donc il faut savoir programmer.

L’idée est séduisante, mais comme beaucoup de sophismes la simplicité cache une réalité différente.

Enlever la “peur” du code

Faire de nos enfants des développeurs est un erreur.

Évidemment, le fait que rien ne soit enseigné à l’école en terme de programmation informatique est une erreur. Il faut que nos enfants trifouillent les machines, jouent avec, ne serait-ce que pour enlever la peur de la ligne de code qui est souvent un frein à la compréhension de l’informatique.

Les codinggouter font ça très bien, l’école devrait généraliser ce genre d’initiative, personne n’en doute. Il est important que les citoyens de demain comprennent globalement comment marchent les machines et ne crois plus, comme beaucoup de la génération X, que c’est “magique”

Ceci dit, développeur est un métier un peu plus complexe que seulement “pisser du code“. Se mettre en tête qu’enseigner la programmation en dans le cursus des élèves fera exploser le nombre de développeurs est une erreur. Simplement prenons l’exemple des maths, nous en avons tous fait pendant années, vous connaissez des mathématiciens? Personnellement, pas un seul. Par contre des gens qui utilisent les maths dans leur boulot ou dans leur vie de tous les jours j’en connais un paquet !

L’informatique amène une problématique du même ordre, nous en avons besoin tous les jours, et de plus en plus. Il faut donc être capable de comprendre, et maîtriser les concepts de base.

(D’ailleurs il est hallucinant que personne ne nous apprenne jamais à taper sur un clavier par exemple)

L’enjeu n’est pas sur le code mais sur le réseau

Sans vouloir vexer personne, ce débat de l’enseignement de la programmation à l’école est un combat du XXème sciècle, pas du XXIè.

La vrai révolution de ces dernières années ce n’est pas l’explosion du nombre des PCs, c’est l’arrivée massive dans nos vies du réseau mondial.

Internet est entrain de bouleverser le monde, nos quotidiens, et de remettre tout ce qui fait nos sociétés à plat.

Le travail change, la politique change, nos vies “privées” sont bouleversées et pour la première fois depuis que l’homme existe n’importe quel individu peut parler avec le monde entier.

Alors, oui, c’est vrai, Internet c’est peuplé de machines. C’est un protocole qui permet de faire discuter des machines. Savoir comment les machines discutent aide à comprendre notre monde mais l’enjeu est ailleurs.

Apprendre à apprivoiser les Internets

Savoir coder est indispensable, de même que savoir nager.

Il est devenu indispensable de savoir taper une ou deux lignes de code, et bien pratique de savoir aligner deux trois lignes d’HTML ou de PHP. L’école devrait nous apprendre ça, c’est vrai

Mais elle devrait surtout nous apprendre a parler en public, à écrire pour être lu par nos concitoyens. L’école devrait apprendre à nos enfants comment gérer notre liberté d’expression qui est réellement effective que depuis qu’internet existe.

Elle devrait nous apprendre à gérer nos traces numériques. L’arrivée du big data et les enjeux sur notre vie privée devrait être enseigné à l’école, le bouleversement de nos politiques devrait être enseigné à l’école, etc …

Et, contrairement à ce qui est dit un peu partout, pas par des profs de maths ou de physique, c’est de profs d’histoire, de philo et de français dont on a besoin.

 

 

 

Utiliser Vim comme éditeur LSL

 

LSL avec Vim

Depuis quelques jours je suis de retour sur SecondLife le nez dans le code de la V2 de Dentallife. Pas mal d’eau a coulé sous les ponts depuis la conception et la réalisation de la V1, je me suis mis au Javascript et à la programmation orientée objet.

Je vous laisse imaginer à quel point le retour au LSL est dur ! La pauvreté de ce langage est affligeante, sans parler du lag quand on veut échanger des infos avec un serveur externe.

Mais le pire de tout, la cerise sur le gâteau, c’est l’IDE intégré. Sur la nouvelle version du client SL, l’éditeur de code est tout bonnement une horreur. Le curseur se met entre deux caractères, il n’y a pas d’auto-completion, et les raccourcis claviers sont quasi inexistants ! Impossible de bosser vite et bien avec ce genre d’outil !

Depuis à peu près 6 mois je code avec Vim, c’est un éditeur carrément génial et beaucoup plus rapide que la plupart des éditeurs du commerce. Expliquer pourquoi prendrai un billet entier – qui est dans les cartons d’ailleurs. J’ai donc cherché un peu partout sur le web une intégration du LSL à Vim. Comme souvent avec Vim j’ai trouvé plusieurs solutions.

Celle que j’ai choisi à été trouvée sur Elmindreda et permet la coloration syntaxique du LSL. Il suffit de glisser le fichier lsl.vim dans votre repertoire .vim/syntax/ et tous vos fichiers en .lsl auront de jolies couleurs. Vous pouvez ainsi profiter de toute la puissance de Vim en codant du LSL, ce n’est pas la panacée mais ça aide !

PS : Vous trouverez les quelques scripts vim qui me sont devenus indispensables sur mon github

Un Boilerplate pour Three.js est sorti !

Je ne sais pas si vous connaissez HTML5 Boilerplate, c’est un outil inspiré de la méthode DRY « don’t repeat yourself ». Pour faire simple c’est un ensemble de fichiers qui constitue une base commune pour vos projets web. On trouve un fichier index.html avec les balises de base comme le doctype, le <head>, les sections etc… De même, on trouve des fichiers JS communs comme la librairie Jquery. Bref, tout ce dont on a besoin quand on se lance dans un projet web.

Et bien Jérôme Etienne, un des développeurs webGL français le plus actif, vient de sortir un « Three.js Boilerplate » — three.js étant un des framework WebGL les plus abouti !

Qualité numéro 1 : il detecte si le webGL est supporté, et dans le cas contraire il bascule tout seul en canvas 2d. Il affiche également les stats et embarque, par défaut, le module d’animation de Three.js et pas mal d’autres petites librairies bien pratiques.

Cela devrait me faire gagner pas mal de temps sur mon prochain projet WebGL !

Vous pouvez retrouver le Three.js Boilerplate sur Github : https://github.com/jeromeetienne/threejsboilerplate
Evidemement c’est du libre donc forkez le, modifiez le à votre sauce, mais n’oubliez pas de partager vos modifs !

© 2016 AngeZanetti.com

Theme by Anders NorenUp ↑