AngeZanetti.com

Internet et ses usages, développement Web et humeurs diverses

Tag: Interventions (page 1 of 2)

Retours sur mes interventions de la semaine (Médiathèque des Ulis et HETIC)

La semaine dernière, j’étais à la médiathèque des Ulis pour presenter, à des animateurs d’espaces publics numériques, les mondes virtuels et les seriousgame.

L’affluence n’était pas vraiment au rendez vous, la neige et Brice Hortefeux  ont quelque peu fait barrière :) Mais peu importe l’important n’est pas le nombre mais bien la qualité des échanges ! Un peu le même cas de figure la veille ou j’intervenais à l’HETIC.

Vous trouverez ci dessous les slides de mon intervention aux Ulis :

Assez étonnamment les retours de ces deux interventions furent plus ou moins identique. Les curieux étaient bien présents, les autres – la majorité – n’ont pas fait le déplacement.

Bizarre, quand on est un professionnel de l’internet de ne pas regarder un peu au delà. De ne pas chercher ce qu’il y aura après. Finalement Twitter n’existe QUE depuis 4 ans ! Alors si l’on ne veut pas être “largué” la curiosité me semble primordial…

Bref, les retours des participants sont vraiment encourageants, tous positifs et ébahi devant les possibilités de ces univers. Le scepticisme n’a pas disparu mais il est grignoté par de plus en plus de crédibilité. Il faut dire qu’en un an pas mal de choses ont changées. La Tv est en 3D, le cinema aussi, alors pourquoi pas Internet :) Les outils ont évolués aussi, ils sont devenus plus professionnels et des marchés se sont crées. VastPark travaille pour le gouvernement américain, on forme des medecins avec un jeu video etc…

D’ailleurs, l’essor des seriousgame n’est pas étranger au phénomène non plus, même si dans l’ensemble, ces outils de formations restent assez confidentiels.

Tout cela n’annonce donc que du bon pour l’année 2011 qui arrive. Elle sera, j’en suis sur, l’année du client web et du “no keyboard”. Autrement dit des interfaces ergonomiques, la fin du client aux gros boutons bleus en somme :)

Et c’est une bonne nouvelle !

Formation à la prise en main du viewer 2 de Second Life

Il y a quelques semaines j’ai donné une formation chez BUG, une association Rennaise qui est, selon ses membres, un “élaboratoire numérique”. Derrière ce terme obscur ce trouve en fait des passionnés de communication et d’Internet. Leur mission est en fait de faire la communication des associations de leur région. Leur portfolio est assez impressionnant d’ailleurs !

Je suis entrain de monter un projet avec eux, qui se déroulera dans SecondLife. Je me suis donc rendu sur place et je leur ai fait une introduction rapide aux mondes virtuels ainsi qu’une formation aux bases du nouveau viewer de SL.

Et comme j’ai l’impression que ce viewer suscite pas mal de questions, j’ai décidé de publier ici la première partie de ma présentation.

Continue reading

MacDonalds utilise un serious game pour former ses employés

Le serious game est vraiment un secteur en pleine expansion. J’ai trouvé une info sur le Korben.info qui confirme cette tendance. Mc Donalds Japon utiliserait un serious game sur NintendoDs pour former ses employés.

Alors quels sont les avantages?

Continue reading

Les profs se mettent aux mondes virtuels

Ce n’est pas vraiment nouveau mais j’ai vraiment l’impression que le mouvement s’accentue : les profs commencent à fouiller les mondes virtuels et à découvrir les possibilités qu’ils offrent pour la formation.

Les plus actifs sont David Cordina (@w2YDAvid), Jean-Paul Moiraud(@moiraud) et bien sur @TaoVacano qui est un des membres de Francogrid.

Des comptes rendus intéressant sont dispos sur le site de David ou sur celui de “sayapa”. Et il y a quelques jours l’excellent BillautShow a invité Jean-Paul Moiraud pour nous présenter ses réflexions sur l’utilisation des mondes virtuels dans une optique pédagogique :

Continue reading

Quelle méthode pour un apprentissage rapide des mondes virtuels?

Il y a une semaine j’étais à Paris pour dispenser une formation dans une école de design. Je vous parlerais du projet plus tard car il n’est pas encore fini, le but de mon intervention était vraiment axée sur l’apprentissage des bases de SecondLife/Opensim, rien de super croustillant pour le moment donc.
Par contre ce qui est plutôt intéressant c’est le processus de prise en main du viewer par les étudiants. Je commence à avoir le recul suffisant pour me rendre compte que c’est souvent la même chose :

Je commence toujours mes cours par une rapide présentation des mondes virtuels et de la plateforme sur laquelle on va travailler. Force est de constater que les étudiants aussi digital natives qu’ils soient ne connaissent pas vraiment les mondes virtuels, sauf peut être World of Warcraft pour les plus geek d’entre eux.

Ensuite la première prise en main est vraiment rapide car ils ont grandi avec une manette de Playstation dans une main et un clavier dans l’autre. Bouger un avatar ne leur fait donc pas vraiment peur et cette partie va vraiment super vite.
Par contre dès que l’on arrive à la partie design/modélisation c’est l’hécatombe, ils décrochent, trouvent les outils nuls – bon c’est pas forcement faux – et pensent que c’est impossible de modéliser/coder/designer avec les outils intégrés à SL. A chaque fois cette partie coince un peu.
Pourtant ce sont des créatifs et travailler dans un environnement plus contraignant que d’habitude devrait plus aiguisé leur curiosité que les repousser…

Depuis ma dernière intervention pour l’école de Design de Nantes, je me suis rendu compte que l’arme fatale contre ce genre de sentiment est tout simplement “le design supervision” l’accompagnement de projet -Merci à @fmeichel pour la correction ;). Autrement dit être présent inwolrd – en RL ou non d’ailleurs – pour répondre instantanément aux questions des étudiants. Donc une fonction “hotline” qui permet qu’ils ne bloquent pas une heure devant iun problème minime… Le deuxième avantage de ce mode d’apprentissage c’est la dead line. Il faut que les étudiants aient un vrai projet – le mieux est encore qu’ils l’aient choisi eux même – avec une dead line est des objectifs clairs. Le bénéfice combiné de ses deux aspects provoque une ébullition qui multiplie la vitesse d’apprentissage et d’appropriation de la plate forme. Les étudiants Nantais ont fini en trois jours des projets vraiment complexes alors qu’ils n’avaient jamais touché SL et cette intervention fut 100% en ligne.

Ci dessous une vidéo qui résume assez bien, je crois, comment construire un projet/workshop sur le design dans les mondes virtuels :

Qu’en pensez vous? Mettez vous en place ce genre de méthode didactique pour vos projets dans les mondes virtuels?

Retour sur ma formation pour l’Ecole de Design Nantes Atlantique

Cette semaine à été une semaine dédiée à la pédagogie. En effet depuis Lundi j’ai formé l’EDNA (Ecole de design de Nantes Atlantique) aux mondes virtuels. Pour être plus précis à Second Life & Opensim. La formation fut assez classique : présentation des mondes virtuels, introduction à l’utilisation du viewer puis initiation au build et au script LSL. Le tout sur 3 jours en « mode projet » en partant du principe que c’est en codant que l’on devient codeur :)
Peu ou pas de cours magistraux mon rôle fut plutôt d’apporter des précisions point par point tout en s’appuyant sur l’expérience et les soucis de chacun.

Pour des raisons de santé, je n’ai pas pu me rendre sur place pour cette formation. Avec Yann LeGuennec nous avons donc décidé de TOUT faire à distance. Et là on arrive dans la partie cool du sujet :)

J’ai donc passé 3 jours à enseigner à distance à des élèves « inconnus ».Cela m’a paru un peu déconcertant au début, pour être honnête. Surtout que l’outil en question est précisément celui dont on se sert pour enseigner :) Pour palier a ce problème j’ai mis en place 3 outils.

1- Twitter :
L’outil idéal pour donner un RDV virtuel à telle adresse, url ou pour dire que rien ne marche, que l’on sera en retard etc etc
Twitter c’est l’outil minimaliste par excellence qui permet de communiquer quand rien ne marche, ou quand on est en asynchrone. Indispensable comme roue de secours donc et facile à mettre en place. Tous les étudiants avaient donc leur compte. Et cela nous a bien servi :)

2- Procaster :
Procaster est un outil gratuit qui permet de diffuser en live sur une page web ce qui se passe sur son écran d’ordinateur. Le tout agrémenté d’un chat qui permet de discuter avec les personnes connectées a votre flux vidéo. Il s’est révélé très pratique pour expliquer les fonctions de bases, faire des démonstrations etc… Encore une fois le challenge majeur venait du fait que je devais enseigner à des élèves comment utiliser SL avec …. SL dur dur donc. Procaster m’a permis de faire des démonstrations pour les techniques de bases de l’apprentissage du client.
A noter qu’il streame aussi votre micro en live. Mon idée première était d’ailleurs de faire toute la partie présentation de SL et des mondes virtuels depuis Procaster avec la VoIP et mes slides. Finalement nous sommes passé directement à la case 3ème outil sur demande des étudiants!

3- Second Life :
Le troisième outil de e-learning que j’ai mis en place est évidement SL. Et finalement toute la formation à été faite depuis ce monde virtuel. J’ai importé mes slides, activé la VoIP et roulez jeunesse.
Les étudiants n’avaient, pour la plupart, pas vraiment testé Second Life avant la formation. Mais l’assimilation des bases à été très rapide. Il faut dire que ces futurs designer pros ont l’habitude de manier de la 3D et des jeux online. L’immersion n’a donc pas posé de problèmes spécifique, j’ai donc pu réaliser mon cours exactement comme si j’étais sur place. Quand de temps en temps j’éprouvai quelques difficultés à me faire comprendre, hop je proposais de regarder ce qui se passait sur Procaster et nous retournions sous SL.

Je n’en doutais pas mais pour l’avoir testé sur du long terme je maintiens : l’apprentissage dans Second Life est vraiment efficace & agréable.
J’ai réalisé un petit sondage à la fin de ces 3 jours de formations pour savoir un peu quel était le ressenti des étudiants vis a vis de mon intervention mais aussi vis a vis de la méthode. Aucun n’a semblé affecté – a posteriori – par le fait que ce soit 100% Online et aucun a eu l’impression que mon message passait moins bien que si j’étais présent sur place.

Il faut noter qu’après cette expérience, les étudiants vont soutenir leur projet de spime et que cette soutenance ce déroulera … Inwolrd :) Une grande première en France !

Bravo à eux !

Formation à l’école d’architecture de Bordeaux

Au mois de Novembre dernier je m’étais rendu à Bordeaux pour former des étudiants de l’Institut des Sciendes de l’Information et de la Communication (ISIC). Ma formation à porté ces fruits puisqu’a la suite de plusieurs mois de veille technologique sur SL, ils ont rédigé le cahier des charges pour une université virtuelle.C’est l”école d’Architecture & de Paysage de Bordeaux qui réalisera le pendant numérique de l’ISIC. Je ne suis pas sur de pouvoir vous livrer ici les détails du document transmis aux architectes mais je peux vous dire que l’implantation à été pensée, réfléchie et que les atouts/pièges de SL ont été cernés. L’université virtuelle sera orienté aussi bien vers les résidents SL que vers les étudiants RL, avec comme background un idéal de partage du savoir. Un peu comme ce que fait Michel Onfray à Caen.

Jeudi & Vendredi dernier j’étais donc de retour sur Bordeaux pour initier les étudiants en architecture à la plateforme SL. Je leur ai fait une rapide présentation des univers virtuels, de Second Life puis nous sommes rapidement passé à la pratique : comment builder, scripter, terraformer et communiquer. Malgré des problèmes de connexions, les responsables de la sécurité du réseau me regarde toujours avec horreur quand je leur explique comment SL est organisé et pourquoi ils devraient « tout » ouvrir, l’expérience à été enrichissante d’un coté comme de l’autre. L’avantage majeur de devoir travailler sur des sandbox, le responsable ne voulait vraiment pas faire tomber son firewall, c’est que, très rapidement les apprenants prennent conscience de c’est que la face cachée de SL. Évidemment c’est un formidable outil mais c’est aussi un repère de « griefer » de personnes en quête d’actvitié et qui sont là uniquement pour jouer.ou pire !Pourquoi aller sur un Sandbox? Ce n’était pas une volonté de ma part mais le terrain que j’avais préparé était totalement innaccessible tout comme la pléthore de terrains connus… Encore une preuve que SL est loin d’être optimisé pour un usage professionnel, surtout pas pour une école avec une connexion internet de 2Mo pour 300 élèves !

L’important c’est que nous ayons réussi à travailler. Les étudiants ont appris, builder, scripter, triturer des prims etc… Les réactions avec ce premier contact à été plutôt prometteur. Évidemment ce sont des habitués de logiciels de Conception Assistée par Ordinateur (CAO) alors quand je leur ai annoncé qu’ils ne pourraient pas extruder, copier, coller, soustraire ou créer par révolution ils ont paru un peu désemparé mais dans l’ensemble la prise en main de l’outil de modélisation à été bonne. Dès le jeudi après midi chacun avait construit un habitat avec des contraintes de délai et d’économie de prims.Le vendredi j’ai apporté des « plus », à savoir les techniques pour créer des scuplties, pour terraformer et quelque base de programmation LSL.

Un jour et demi de formation c’est court mais ces étudiants avaient déjà de solides bases en modélisation ca qui a rendu l‘apprentissage vraiment rapide. J’ai été agréablement surpris par le coté créatifs des architectes. Ils se sont rapidement libérés des contraintes d’un « univers organique » en jouant avec ceux d’un « univers numérique ». C’était vraiment le but de cette formation, réussir une transition entre ce qu’ils savent faire et ce nouvel outil. La dead line de la construction dy batiments est pour la fin du mois de Juin 2009 et j’aurai des rendez vous réguliers avec l’équipe pour accompagner le projet. Je vous tiendrais au courant de l’évolution. Promis la prochaine fois je prends des photos !

La dead line est pour Juin 2009, je vous tiendrais au courant de l’avancement du projet.

Formation à L’HETIC

Le Mardi 13 Janvier dernier je me suis rendu a l’HETIC. Pour ceux qui ne savent pas ou qui aurait la flemme de cliquer sur le lien précédent l’HETIC est l’abréviaition de Hautes Etudes des Technologies de l’Information et de la Communication.
Cette école forme des futurs managers TIC, qui feront le web de demain. CMS & médias sociaux font parti de leur quotidien, du web 2.0 dans tous les sens mais rien en univers virtuels. Serge Soudoplatoff qui est enseignant au sein de cette école et ferveur défenseur des mondes persistants à donc mis en place 6 séances de 2h.
6 séances basée sur l’état d’esprit “projet”, rien de magistral de façon à faciliter l’interaction & l’intérêt de l’auditoire. Un billaut Show à été consacré à ce sujet je vous invite à le découvrir ici : http://billaut.typepad…..

J’ai été invité par Nicolas & Yohan de ConceptSL à venir faire une présentation. Présentation plutôt personnelle puisque je devais me présenter moi, enfin mon parcours professionel.
J’ai donc expliqué à ces jeunes gens comment j’étais devenu Freelance en travaillant exclusivement dans Second Life – du moins pour l’instant –
Les réactions on été mitigées, tous etaient interressé et moticvé mais beaucoup on encore du mal à comprendre l’enjeu de ces plateformes virtuelles. Leur formation les oriente business bien sur, et les univers virtuels sont pour l’instant dans une logique R&D.
Beaucoup d’évangélisation reste à faire mais de plus en plus d’acteurs publiques ou privé s’y interresse et j’y vois une bonne augure.

Le deuxième partie de mon intervention était orienté communauté. J’ai le privilège d’avoir été joueur avant d’être professionnel et de continuer de cotoyer des joueurs des vrais. Ceux là même qui forme la fameuse communauté SL. Je pense que prendre en compte ce paramètre humain est plus qu’important avant de vouloir du business et malheureusement peu de pros Français ne le font. Souvent pour une raison simple : il n’ont jamais joué et sont totalement isolé de ce qui fait les MMO à savoir les résidents.
Ceux qui passe 4-5 voire 10h par jour sur leur “jeu” favori on souvent des moyens de communications pour partager cela avec leur “tribu” et peuvent faire basculer/vaciller une image de marque.
C’est que j’ai expliqué à travers 2 exemples :

Ensuite Nicolas & Yohan ont enchainé sur des exemples à eux.
D’apres les retours que j’ai eu les étudiants on apprécié. Bon point donc, Hommage à Serge qui a mis cette formation en place. 6 x 2h de formation sur les mondes virtuels c’est bien. Esperons que cette offre “seduction” fasse son effet et que l’HETIC mette en place un cursus dédié a ces univers l’année prochaine !

Bordeaux3 sur Second Life

Vendredi était une bonne journée, une très bonne journée même. J’étais à l’ISIC ( Institut des Sciences de L’information & de la Communication) de Bordeaux pour parler des Univers Virtuels, de leurs usages et des applications possible pour une université.
Le responsable du projet, Mr Amar Lakel, a eu l’idée folle de créer un espace sur Second Life pour en faire un lieu de rencontre pour les étudiants, un lieu de récolte d’informations ou de documentation, un lieu de découverte de la fac aussi peut être. En tout les cas un espace commun sur lesquels les avatars -étudiants ou non- pourront se retrouver et échanger.
Rien de nouveau sous le soleil? Et bien si car pour une fois les moyens sont là – une dizaine d’étudiants communicants pour penser les usages & les faire adopter- plus tout un groupe d’architectes ayant pour mission de donner une vraie identité au projet et de rendre tout ceci attrayant.
Tout ce petit monde avait l’air à la fois super motivé par l’idée de participer à un vrai projet novateur, et à la fois un peu décontenancés devant ces nouveaux mondes virtuels. Ceux de la com’ semblent réjoui par le défi qui s’impose à eux et la responsable des archis’ avait les yeux qui brillaient d’impatience & d’intérêt!

J’ai passé ma journée à évangéliser, convaincre, expliquer pourquoi et comment les mondes virtuels seront dans l’internet de demain.

Evangelisation mais aussi formation bien sur, nous sommes donc passé de l’autre coté de la barrière pour fouler les simulateurs de LindenLabs de nos pieds virtuels.

Les étudiant ont appris à rezzés leurs premier prims, courir, marcher, scripter même un peu! Juste pour tester, pour voir. Une vraie formation dans un esprit “projet”. Afin de comprendre quelles étaient les possibilités mais aussi les freins d’une plate forme comme Second Life.

J’espère que ce projet fera bouger un peu les consciences, en tout cas en cette période de crise & de perte de confiance dans les mondes virtuels cela va dans le bon sens.

Il faut dire qu’Amar Lakel, qui a connu le début de l’internet est particulièrement lucide sur les embuches qu’ils ne manqueront pas de rencontrer.
Un projet de ce type est je crois le premier en France, du moins pour l’instant. C’est encore trop rare de voir un projet SL avec une vraie volonté de recherche des usages. Surtout pour un organisme public, je suis content d’en faire parti et je souhaite une bonne route à tous les bordelais.

Rencontre avec Loïc Haÿ

Me voila de retour fin du week-end tour de France.

J’en ai profité pour faire un détour par Paris pour pouvoir rencontrer Loïc Haÿ, cofondateur du Metalab avec Hugues Aubin. Il m’avait proposé une rencontre RL pour mettre en place un module formation au sein du Metalab3D, en effet les acteurs publics qui s’installent sur Second Life sont bien souvent pris au dépourvu et généralement opte pour 2 solutions :

Ils embauchent un prestataire de service qui se fait plaisir avec ces newbies ( nouveaux ) . Le résultat est bien souvent en dessous des prestations que l’on pourrai attendre d’un acteur professionnel.
Ils décident de tout faire seuls, les résultats sont bien souvent comiques mais assez peu productifs il faut bien le dire

Le Metalab envisage donc de mettre en place des sessions de formations de prise en main de l’interface, des cours de base de script et de building ainsi que des cours de perfectionnement.

Loïc m’a proposé de construire des cursus sous forme de sessions de ‘micro learning’ réguliers pour former les acteurs du Metalab.
Il s’agirait en fait de faire des séances courtes ( ~30 min ) afin de rester dans l’esprit ‘ ludique’ de la plateforme. La régularité des séances et leurs fréquences conditionneront l’efficacité du cursus.

Ce nouveau défi pédagogique me motive beaucoup, il reste a mettre en forme tout ça. Quoiqu’il arrive un cours de script basique aura lieu pour les acteurs du Metalab afin de tester aussi bien ma méthode, le bénéfice pour les ‘élèves’ et la facilité de gérer le temps et le contenu en virtuel.

Nous sommes tous les deux convaincus que la formation dans les univers virtuels sera un des piliers du Web de demain. Il me propose de prendre une pioche et de partir en pionnier dans cet univers grandissant. Bien entendu j’ai dit oui !!! Ceux qui me connaissent RL savent que j’adore prospecter, chercher, j’aurai du être un cow-boy au moment de la conquête de l’ouest.Tiens en voilà d’une bonne idée pour mon avatar :)

Older posts

© 2016 AngeZanetti.com

Theme by Anders NorenUp ↑