AngeZanetti.com

Internet et ses usages, développement Web et humeurs diverses

Tag: Medecine

Pulse, le serious game orienté santé

Le 2 décembre dernier, Richard nous présentait un nouveau serious game dédié à la formation des médecins. Pulse, c’est son petit nom, est tout simplement le serious game le plus cher de l’histoire avec quelques 14 millions de dollars d’investissement ! Le jeu est scénarisé, le médecin apprenant devant poser un diagnostic en fonction des signes cliniques du “patient”. Apparemment c’est plutôt réaliste et la palette d’interaction est vraiment importante. Aussi bien du coté des réactions du patient virtuel que des possibilités d’actions sur celui ci -médicaments compris.

Pulse from Richard on Vimeo.

Néanmoins le personnel médical à l’air, d’après Richard, assez sceptique sur ce genre de produit. En fait je les comprends assez bien. Je m’explique. Ce type de serious game est vraiment axé formation de base du médecin: que faire devant tel ou tel signe clinique et comment réagir avec l’équipe soignante, comment ausculter etc etc Or, en France, un médecin ne passe pas de tout à rien, comme le ferait un apprenti conducteur par exemple. Il a d’abord une phase d’apprentissage de la théorie, puis une phase moitié théorique moitié observation – l’externat-, puis une phase pratique -l’internat- où il va se confronter au terrain et où on va le laisser faire de plus en plus de choses en fonction de son ancienneté. Externat et Internat permettent au jeune médecin de se confronter à de nombreuses situations, à différents services et donc la palette d’apprentissage est vraiment large. Elle peut aller de la psychatrie à la réanimation en fonction des stages choisi par l’étudiant. C’est finalement au bout d’une dizaine d’années de formation qu’ il pourra être pleinement autonome. Le cursus est long mais toujours accompagné, assisté. L’apprentissage du métier se fait grâce à beaucoup d’observation et de mise en pratique en aucun l’apprenant est “lâché” seul face au patient.

Du coup est ce que ce genre de “simulateur” à sa place dans le système éducatif français? Je n’en suis pas si sur…

Le personnel de santé se forme avec les mondes virtuels

Ce matin je suis tombé sur deux bonnes nouvelles dans mon agrégateur de flux. Les deux traitaient de problèmes de formation des personnels de santé et les résolvaient grâce aux mondes virtuels.

Le premier exemple (source) est celui de la formation des étudiants en paramédical de l’université de Edge Hill University. Le sujet étant les accidentés ou les grands brulés il est difficile de pouvoir “s’entrainer” sans compromettre la santé du patient, ou l’éthique. Évidemment les “vieux” étudiants devront mettre les gants et avoir des contact direct mais comment former les débutants?
Un mannequin? Bof. Pour avoir fait du secourisme en utilisant un mannequin je peux vous dire que ce n’est pas vraiment génial. Cette université à donc choisi de tester les mondes virtuels pour former ses étudiants. Et cela marche car ils vont former 40 étudiants ambulanciers pendant deux ans. Les avantages de cette méthode, utilisant Second life est qu’il peuvent créer leur environnement de travail et que la présence des avatars apporte ce coté “affectif” maintenant bien connu. Cela leur évite de faire tout et n’importe quoi et cela fait appel à des compétences qui leur serviront plus tard.

Le deuxième exemple (source) concerne les pharmaciens. Les étudiants sont amenés à préparer des médicaments, pas uniquement à les vendre aux clients. Ces préparations, toutes?, ce font dans des salles “blanches”, des salles stérilisées. Évidemment ce genre de salle est plutôt cher et le plus souvent possible en fonctionnement, pas évident dans ce cas de figure de former des étudiants. Purdue University à donc choisi de représenté ces salles et d’entrainer les étudiants débutants dans ce type de salle virtuelle :

Les étudiants se déplacent & interagissent grâce à une manette de Wii. Et répetent ainsi des gestes qui devront être automatique quand ils seront professionnels.
Le résultat est plus que satisfaiant.“The technology that made this possible is unbelievable,” said Tyner, a Purdue pharmacy student from Kansas City, Mo. “After this experience, I would feel comfortable stepping into a clean room and explaining the different areas.”
Encore une fois le résultat n’est pas parfait mais cela fonctionne.

Quand on sait que des chirurgiens par exemple ne peuvent pas opérer avant d’être titulaire de leur doctorat on ce dit qu’il y a des choses a faire. Faire 12 ans d’études en observation c’est surement une bonne méthode mais je suis sur que l’on peut faire mieux. A ma connaissance pas de simulateur pour entrainer les chir’, alors que pour les pilotes ou les astronautes cela existe depuis longtemps…

© 2016 AngeZanetti.com

Theme by Anders NorenUp ↑