AngeZanetti.com

Internet et ses usages, développement Web et humeurs diverses

Tag: MondesVirtuels (page 1 of 7)

Cloud Party, maintenant avec un moteur physique et une vraie API

Cela fait longtemps que je n’était pas retourné sur Cloud Party, le clone en WebGL de SecondLife. Depuis son lancement en fait, en Juin 2012.

A l’époque j’avais été bluffé par la techno mais le monde était vide et il n’y avait pas de possibilité de scripter vraiment ni de vendre ses créations. Depuis beaucoup de choses ont changées. C’est d’ailleurs une news qui m’a fait revenir dans ce monde virtuel.

En effet CloudParty embarque depuis peu un vrai moteur 3D avec des propriétés physiques :

Autre caractéristiques importantes, CloudParty met à disposition une API qui permet de faire beaucoup choses, notamment, des requêtes HTTP vers l’extérieur.

CloudParty est entrain, petit à petit, de porter les mondes virtuels dans le navigateur. Avec des technos vraiment innovantes, WebGL, Node.JS, les websockets etc… Je le vois vraiment comme une version 2 de SecondLife, Cory Ondrejka, le co-créateur de SecondLife maintenant CTO chez cloudparty, n’y est pas étranger. Depuis le temps que l’on parle d’un client léger, d’un langage de script à peu près propre et d’une base utilisateur potentielle importante, CloudParty à bien l’air de vouloir combler tous ces vides.

Je n’ai toutefois pas encore vu d’initiatives professionelle dans CloudParty mais cela devrait pas trop tarder.

Realxtend lance Meshmoon

 

Cela fait des années que je suis de près le projet Realxtend. Ils ont toujours eu un positionnement orienté entreprise, ils ont depuis longtemps abandonné beaucoup de ce que je reproche à Second Life ou OpenSim, et je ne parle pas QUE du LSL :) !

Mais ces choix technologiques ont eu des conséquences assez terribles : ils se sont dissociés de la communauté OpenSim, ils se sont d’abord orientés sur une techno 100% windows et la prise en main de leur solution 3D est un peu plus hardue que celle d’une sim classique.

Seulement voilà, la simplicité se paye. Et je le vois bien avec le projet Dentallife, en développant des jeux de plus en plus complexes et des interactions avec un serveur externe on arrive très vite aux limitations intrinsèque à la techno : les requêtes sont retardées voire perdues, le lag s’ajoute aux délais imposés et le traitement de l’information est une vraie plaie.

C’est pourquoi je continue de creuser pour trouver LA solution : un environnement modulable aussi facilement que SecondLife, avec des outils de constructions et de programmation interne mais qui soit capable de produire quelque chose une gamme au dessus que ce que propose SL ou OS. Il se pourrait bien que Realxtend soit un bon candidat, surtout depuis la sortie de MeshMoon.

Meshmoon et Tundra

Meshmoon est la nouvelle offre commerciale de AdminoTech, la société qui édite realxtend. Comme je le disais plus haut les choix technos imposent des connaissances et des  ressources au dessus de ce que demande une installation d’OpenSim. Et pour couronner le tout la documentation n’est pas vraiment optimum. De quoi décourager le plus motivé des utilisateurs à installer et tester la techno.

MeshMoon propose une offre qui permet de profiter d’un hébergement de son serveur et de la gestion de ses assets sans ce soucier du coté technique. Les prix ne sont pas excessifs et cela permet de profiter des performances de Tundra – le client de Realxtend – confortablement. Le tout est en plus supporté par du cloud d’amazon, et donc, relativement souple en terme de gestion de traffic et de fluctuation de charge serveur.

Pour tout ceux qui, comme moi, sont habitués à une techno basé sur des sims vous verrez que RealXtend change pas mal de choses, et plutôt dans le bon sens ! Le moteur 3D est basé sur Ogre, les scripts sont en Javascript et les objets – des meshs bien sur! –  s’importent dans le monde directement depuis un drag & drop !

De quoi convaincre beaucoup des frustrés d’OpenSim et/ou de SecondLife !

WebNaali

Cerise sur le gâteau, WebNaali, est un client Realxtend 100% WebGL qui permet d’accéder aux mondes depuis un navigateur internet. C’est encore une version alpha mais ça marche pas trop mal.

Le tout est bien sur opensource et disponible sur GitHub.

Si vous ne connaissez pas encore RealXtend ou si vous n’y avez plus jeté un oeil depuis longtemps je vous encourage à visiter meshmoon.com ou à rejoindre le canal IRC #realxtend sur freenode

KinÊtre : un projet Kinect pour animer facilement les objets 3D

J’ai vu passer il y a quelques jours une news intéressante pour ceux qui aiment, comme moi, le Kinect.
Microsoft research lab a sorti une techno capable de mapper les mouvement du corps que n’importe quel objet de scène 3D. Le but étant de faciliter la création d’animation 3D.

Avec cette technique il suffit de scanner l’objet que vous voulez animer, et, une fois votre corps reconnu, de bouger pour faire s’animer l’objet. C’est encore en phase de projet mais ça pourrait simplifier de beaucoup les amateurs qui veulent créer facilement des environnements 3D animés.

La petite vidéo ci dessous vous pemettra de comprendre tout de suite l’intérêt du projet :

source :http://spectrum.ieee.org/

Aushopping, le centre commercial 3D, sort en bêta publique

Je vous avais parlé d’Aushopping il y a un an et demi sur ce blog. A l’époque j’avais expliqué pourquoi, à mon avis, ce monde ne toucherait pas sa cible. Depuis de nombreuses modifications ont été apportées et la plateforme est passée en beta publique il y a quelques semaines. L’occasion pour moi de faire un point et de vous donner mon avis sur ce monde virtuel qui, décidément, a du mal à sortir du cycle des bêtas.

Pour commencer il faut créer un compte sur aushopping.com, première mauvaise surprise, bing!, un popup s’affiche. Ensuite on télécharge le plugin, on redémarre le navigateur et on accède au monde virtuel 3D. Petite remarque en passant Chrome et Safari m’affichent un message d’alerte du type “Vous n’avez pas installé le plugin.Voulez vous vraiment continuer?” alors que si, le plugin est sur ma machine ! Déroutant au début et probablement source d’abandon supplémentaire pour le néophyte …

Une fois connecté dans le monde – et après avoir fermé un nouveau popup – on se retrouve, sur une place, entouré de magasins divers.

La première chose qui choque en arrivant c’est la qualité graphique, je ne sais pas si ça vient de la version MacOSX du plugin BSContact mais les polices sont illisibles et les éléments 3D carrément pixélisés.

On note aussi que la configuration requise par la plateforme est carrément énorme par rapport à la réalité du marché… Avec mon macbook pro je suis à peine dans les clous …!?

Le pire est probablement l’usage réél d’une telle plateforme, de ce côté pas d’amélioration. On est toujours dans une surcouche 3D qui n’apporte rien à l’utilisateur final à part de la complexité. Pas de dialogue, pas de vraie valeur ajoutée amenée par la modélisation 3D des produits. Rien. Quand on connait le taux de transformation d’un simple site e-commerce, on se dit que vraiment, avec aushopping, il va être négligeable !

Aushopping est clairement un monde décevant, autant sur le plan technique que conceptuel. Dommage que ce soit le premier monde orienté e-commerce sorti, il risque de faire jurisprudence pour les suivants et c’est dommage car, dans le domaine, il y a beaucoup à faire et encore plus à inventer…

EDIT : Comme me l’a fait remarquer Jean Marie Louche sur G+ Aushopping n’est pas le premier monde virtuel orienté e-commerce. Plusieurs tentatives ont été montées précédemment sans réel succès. Je suis d’ailleurs assez d’accord avec lui sur l’analyse de ces échecs : il faut de l’humain dans ce type d’applications, mettez des vendeurs et vous aurez , naturellement, un plus fort engagement de la communauté…

CloudParty, un SecondLife-like dans le navigateur – mais avec Facebook

Alors que Second Life est dans un pente descendante depuis plusieurs mois un ancien Linden vient de sortir une application Facebook qui risque bien d’accélérer sa chute.

Cloud Party, c’est le nom de la fameuse appli à été créee par Cory Ondrejka (co-fondateur de Second Life) et Bruce Rogers l’ancien CTO de Cryptic Studio. Honnêtement j’y suis allé sans vraiment m’attendre à trouver le Saint Graal. D’autant plus que je devais me logger via Facebook…

J’avais tord. Vraiment tord.

CloudParty est tout simplement ce que toute la communauté SL attends depuis des mois, voire des années. Pour la première fois on un monde 3D temps réel éditable par tous, en UGC, directement dans le navigateur. L’image ci dessous fait d’ailleurs penser aux débuts de SecondLife non ?

L’interface est super épurée mais néanmoins efficace, on peut builder, chatter, se TP, naviguer dans le monde sans problèmes. Autre point important ça ne lag pas trop, pour du WebGL c’est même clairement hallucinant. Le code doit être vraiment propre !

En fait, en se connectant on à l’impression d’un copie de SecondLife, mais pas finie, juste la couche graphique. En fait, en creusant un peu, on retrouve beaucoup de choses. Les objets sont modifiables avec des menus qui ressemblent à ceux du build SL, on peut uploader des mesh, gérer les propriétés physiques des objets etc…

Le moteur de script est lui aussi en place, basé sur du Javascript (bye bye LSL o/ ). des minis jeux sont d’ailleurs déjà dispo comme un mini golf ou des puzzle ! Des AO devrait arriver sous peu !

Ah oui j’oubliais, CloudParty est en betâ !!!! Les fonctionnalités sont là, presques toutes, il reste la VoIP – qui n’est pas supportée par WebGL – et le système monétaire. Tout le reste y est. Tous les ingrédients sont disponible dans CloudParty pour créer le nouveau SecondLife. D’autant que la liaison forte avec Facebook risque bien de rendre le tout bien viral et de franchir le pas que SL n’a jamais réussi à franchir !

J’attends avec impatience les tarifs de location de terrain pour pouvoir commencer à faire de la réunion, de la formation, du seriousgame sur ce nouvel outil !

Pour se connecter :

its.cloudpartytime.com

ou https://www.facebook.com/CloudParty

A tester d’urgence !

Unity3d arrive sous Linux !

Si vous suivez ce blog vous connaissez probablement Unity3D. Ce moteur de jeu est de plus en plus populaire et, sa volonté d’être présent sur tous les supports est une des clés de son succès. On peut en effet jouer à des jeux unity dans son navigateur, sur son téléphone, sa console ou encore avec sa tablette.

Mais, ombre au tableau, pas sous un PC tournant sous Linux !

Avec la nouvelle mouture d’Unity 4.0 cela va changer puisque le logiciel va proposer un export vers le système d’exploitation opensource, et sans surcoût supplémentaire !

De quoi ravir près de 10% des utilisateurs potentiels, et, d’un point de vur plus personnel, cela va peut être me faire basculer vers Ubuntu !

Il y a quelques années un ami – et clairement mac addict – me disait : “Tous les logiciels sérieux tournent sous MacOs”, je compléterais par : “Tous les logiciels qui se veulent vraiment grand public tourne sous GNU/Linux!”

[Source]

 

Immersive Labs sort Amphi-B une solution 3d pour des conférences à distance

La semaine dernière ImmersiveLabs, l’entreprise béarnaise spécialisée dans les mondes virtuels et dirigée par @davidcastera, à lancé Amphi-B.

Amphi-B est une solution immersive basée sur Unity3d qui permet de louer des espaces virtuels pour organiser des conférences à distance.

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci dessus, l’interface est minimaliste assez simple à comprendre et se résume à un chat, une liste des connectés et quelques paramètres. La navigation se fait au clavier uniquement avec les touches directionnelles et l’environnement embarque également la VoIP. Le monde est un grand parc dans lequel on trouve plusieurs grosses salles de conférences. Chaque salle est équipée d’écran géant pouvant afficher des pages web ou des documents.

Il est possible de louer ces espaces séparément ou pas en fonction de votre demande, de l’envergure de l’évenement.

Et, bien sur, on est sur une techno Unity3D, donc tout ceci est accessible dans n’importe quel navigateur et devrait tourner sur de bonnes vielles machines !

Je ne vous cache pas que l’offre me fais carrément penser à ce que propose Assemblive, avec un peu de retard en terme d’accessibilité et de fonctionnalités. Honnêtement, j’ai un peu de mal à y croire. Assemblive est sur ce marché depuis plusieurs années sans vraiment décoller en terme de fréquentation il me semble. On est loin de l’adoption massive que nous prévoyait Gartner il y a quelques années. Donc le ROI me paraît assez difficile sur ce créneau.

J’espère me tromper, et souhaite longue vie à Amphi-B !

NANTES 1757 : Un monde virtuel et une base documentaire

L’ENSAD et plus spécifiquement l’EN_ER – Programme de recherche Espace Numérique – Extension du Réel – dirigé par François Garnier vient de sortir un univers 3D qui sert d’espace de collaboration mais aussi de base documentaire. Le tout sur le thème du 18ème sciècle, vous l’aurez compris.

D’un point de vue technique, la plateforme tourne sur un serveur RealXtend – d’ailleurs l’ENSAD doit être le seul acteur français vraiment au point sur cette techno.

Je n’ai pas eu le temps de tester mais j’attend vos retours avec impatiences. Et cela me donne envie de retenter l’expérience de l’installation de Tundra :)

Les informations de connexion sont les suivantes :

1 – Pour se promener dans Nantes en 1757, il faut tout d’abord télécharger et installer le client Tundra, disponible ici : PC ou Mac

2 – Une fois le client téléchargé et installé, démarrez le en double cliquant sur l’icone Tundra qui s’est installé sur votre bureau.

3 – Il ne reste à présent qu’à inscrire ces quelques informations dans le client Tundra:

  • dans « serveur adress » : 194.254.227.29:9000
  • dans « username » votre nom (sans espace)
  • dans « password » ne rien écrire.
  • dans « protocol » choisir UDP

4 – Enfin, il ne reste plus qu’à appuyer sur le bouton « Connect » en bas à droite de votre client.

 

Source

Une adaptation de Minecraft en WebGL

source de l'image : http://www.next-nintendo.com/

 

Je ne sais pas si vous connaissez MineCraft, c’est un monde virtuel assez basique qui permet de créer des univers délirants avec de gros cube pixélisés.
Alors bien sur dit comme ça cela ne fait pas trop envie mais vraiment Minecraft est devenu devenu un véritable phénomène de société.

“[…]Minecraft est un chef d’œuvre de minimalisme qui rejette l’artifice pour se concentrer sur l’essentiel, c’est-à-dire les mécanismes de pure gameplay. Le joueur est à la fois puissant et vulnérable, certes comme la plupart des FPS, mais à la différence près qu’il décide ici librement de son destin, poussé uniquement par ses motivations propres, et non celles définies par un quelconque level-designer.[…]” – Karpel –

La version classique tourne en Java mais Daniel Ribeiro a developpé une version WebGL de Minecraft.

Le résultat est  proche de l’original. Évidemment dispo sans plugin, une démo en ligne est accessible ici : http://danielribeiro.github.com/WebGLCraft/

Et comme Daniel fait les choses bien son code est publié sur Github, sous licence MIT en plus! https://github.com/danielribeiro/WebGLCraft

Pour les plus développeurs, sa démarche de création est expliquée sur son blog http://metaphysicaldeveloper.wordpress.com/….

La méthode de choix du moteur graphique est notamment intéressante.

Il manque juste un petit serveur node.js – ou autre – derrière tout ça pour faire tourner la démo en multi joueurs et on aurait un monde virtuel vraiment sympa !

Unity supportera HTML5

 

J’ai lu une news sur Gamasutra hier qui ‘ma fiat bondir de mon siège – ou presque. Unity technologies annonce qu’il supportera probablement HTML5 dès que cette technologie “sera prête pour le gaming”.

Le CEO, David Helgason explique que le moteur HTML5 est très bien pour faire de la datavisualisation par exemple mais que cette techno n’est pas encore mûre pour faire du jeu. D’après lui celui va changer avec le temps et Unity surveille de près ces changements pour pouvoir proposer une compatibilité rapidement.

Il faut dire que WebGL/HTML5 fonctionne sans plugin directement dans le navigateur. C’est, de l’avis de tous les acteurs pro des mondes virtuels et/ou du serious game, LA grosse marche à franchir avant une réelle propagation de ces technos.

Ceci étant dit, Unity est une techno propriétaire, payante, alors que HTML5 est un standard ouvert. Pour ceux d’entre nous qui savent coder autant créer directement du contenu en WebGL. D’autant que des frameworks comme Three.js ou Philo GL permette maintenant de créer des scènes webGL assez facilement –  sous réserve de coder en Javascript…

C’est d’ailleurs ce positionnement que j’ai choisi en me mettant à fond dans le JS depuis plusieurs mois. Vous devriez d’ailleurs voir bientôt du changement sur ce blog, une nouvelle version avec du HTML5 & du webGL est en préparation !!

Older posts

© 2016 AngeZanetti.com

Theme by Anders NorenUp ↑