Hier j’ai été invité par @erdelcroix a participé à un évènement Lillois. Il s’agissait en fait d’un “apér-Ipad” organisé par la société Phoceis qui est une société Lilloise et qui développe des applis Iphone, ils ont donc naturellement ramené des Ipads des USA et avait organisé un “apéritif” pour présenter le nouveau joujou d’Apple :)

J’ai donc eu le privilège de tenir entre mes mains le Kindle DX & l’Ipad.

Tout d’abord le Kindle.

Je l’ai vraiment trouvé bluffant, une taille A4 qui permet un bon confort de lecture, un rendu “papier” carrément hallucinant et le tout connecté au réseau 24h/24. En plus Amazon annonce une autonomie d’une semaine et une capacité de chargement de 3500 livres. Un vrai e-book, léger, autonome et agréable à lire. En plus, c’est bien du papier et pas un écran LCD on a vraiment l’impression de lire un bouquin et pas de s’abimer les yeux sur un écran d’ordinateur classique. Pas de rétro-éclairage, donc pas de lecture dans la nuit noire (bon en 2010 l’électricité étant un confort assez répandu dans l’hexagone, un gros pourcentage de la population est équipé de lampe de chevet, ça ne devrait donc pas poser problème), mais une lecture en plein soleil parfaitement possible. Contrairement à l’IPad ou autres tablettes PC, j’y reviendrais…

En cherchant un peu d’info sur le web j’ai trouvé ceci :

Les documents Word et divers formats d’image sont convertis par Amazon après l’envoi par courrier électronique afin de pouvoir être lus sur le Kindle[2]. Un navigateur intégré permet d’accéder au Web et possède un jeu de favoris pré-sélectionnés[3].

Donc un lecteur de livres ou de docs techniques, un navigateur web et de documents texte & image avec une autonomie d’une bonne semaine en utilisation normale. Le pied :)

A quelques bémols près, Amazon à mis en place un format propriétaire pour les Kindle qui embarquent des DRM, glups :/ Et deuxième glups, de taille celui ci, le prix est de 489$… Ça fait un peu cher mais nous en sommes au début et cela va probablement baisser avec la démocratisation.

Pour les usages, ils sont nombreux. Ce genre de produit pourrait bien faire la peau au fameux cartable de 10kg des élèves de collèges – le Kindle pèse 500g- ou encore remplacer les énormes docs techniques que les ingénieurs connaissent bien. Ou encore les catalogue de VAD qui pèsent une tonne et qui pourrait aisément être remplacés par du e-papier avec l’avantage notable de pouvoir être mis a jour via le web!

Voilà, en deux mots, le KindleDX j’aime beaucoup :)

Passons à l’Ipad.

Pour l’Ipad je suis plus mitigé… Autant effectivement c’est un bel objet et c’est signé apple donc c’est sexy et fonctionnel. Autant sur le plan des usages j’ai un vrai doute.

Contrairement au Kindle, l’Ipad est un écran LCD. La qualité des images est donc super bonne, comme celle des vidéos mais il n’est pas possible de lire le journal dessus. Du moins pas si vous tenez à vos yeux. Lire pendant plusieurs dizaines de minutes devient probablement vite fatiguant. Pas de livres donc.

Des magazines alors? Oui déjà plus. vous avez probablement vu la vidéo de Loïc Lemeur, l’application Paris Match à l’air vraiment bien faite et ajouter du multimédia dans du contenu texte est évidemment un vrai point fort pour un magazine.

J’ai vu que l’on pouvait lire des BDs aussi sur l’Ipad, encore une fois j’ai un doute sur l’apport de ce type d’applications…

Possibilités de lectures restreintes donc, mais le surf internet? la mobilité? Et bien là encore je doute, le wifi à vraiment pas l’air super efficace -mon téléphone Nokia est visiblement plus performant !- et l’autonomie est équivalente à celle d’un netbook. Sans parler du fait que le clavier tactile est totalement anti ergonomique, impossible de taper avec ses deux mains. Il faut en fait soutenir l’Ipad dans une main et taper avec l’autre…. dur dur! Pour ce type d’usage, et vu le prix de vente de l’Ipad autant s’acheter un netbook avec un vrai clavier, une meilleure autonomie et une gestion du multi-tâche et la lacture du Flash intégré…

J’ai tout de même été bluffé par les jeux, j’ai testé un jeu de voiture et le jeu labyrinthe. L’accéléromètre est vraiment très précis et permet de vraiment contrôler les éléments du jeu. Si vous ajouter à cela des graphismes vraiment jolis, vous arrivez à un résultat vraiment intéressant. Évidemment tout de suite je pense réunion virtuelle, e-learning “multimédiatisé”, démonstration 3D ou encore notice de montage en 3D – une appli Ikea pour monter son armoire??

Un outil que l’on peut glisser dans son organiser, qui permet de faire de la réunion à distance, de la formation ou des démos chez le client sans pour autant sortir son gros ordinateur qui met 1 minute à démarrer. Oui pourquoi pas.

L’Ipad est probablement une révolution mais nous en sommes encore au début, les usages sont à inventer. Mais encore une fois Apple déçoit par les fonctionnalités… Il va falloir attendre la prochaine version pour avoir un produit vraiment fini et novateur – je pense au wifi et à l’autonomie notamment.

En deux mots, cette fois je dirais plutôt Wait & See

En conclusion de ce long post, je dirai qu’aujourd’hui si j’avais le choix entre le Kindle ou l’Ipad je prendrais probablement le Kindle. Son usage correspond plus à ce que j’attends d’une tablette. Mais je pense que demain ou après demain j’achetrai un Ipad pour tout ce que ne fait pas le Kindle. Vivement Noël :)