Entreprenez qu’il disait !

https://i0.wp.com/farm2.static.flickr.com/1070/1318224589_c93fed4a40.jpg?w=676
photo de maéli (Flickr)

Le “il” est au singulier et fait référence direct à celui qui dirige la France de sa main de fer et qui fait culpabiliser ceux qui se lève tard, en opposition à ceux, courageux qui se lèvent à l’aube. Il se trouve que moi j’ai choisi il y a quelques mois de passer de la 2ème à la 1ère catégorie. Me lever tôt, entreprendre, faire marcher cette économie souveraine, et accessoirement me payer à manger. Oui je sais je commence un peu hard ce billet mais en lisant la suite vous comprendrez.
Il y a quelques jours j’ai reçu une convocation des ASSEDIC du Pôle Emploi. Ce courrier étant compris dans tous ceux que je reçois depuis que je suis Auto-Entrepreneur (AE), je me dit que c’est cool ils vont pouvoir m’expliquer un peu le devenir de mes droits. Rendez vous ce matin donc avec un conseiller. Déjà première surprise il n’est pas au courant que je suis AE, tous les organismes sociaux et fiscaux le sont, eux non. Je les aurais mis dans la première catégorie pourtant, j’ai du me tromper… C’est donc en fait un RDV demandé par mes soins, il y a un mois minimum!
J’explique ma situation, lui demande de me confirmer que, comme on me l’avait assuré dans l’autre pôle emploi – oui ils n’ont changé que le nom, la communication reste la même -, mes droits restaient les même. Bon évidemment la réponse est non.
Mon interlocuteur m’explique qu’il y a eu trop d’abus et que, du coup, ça avait changé. Et oui effectivement c’est pas tout à fait pareil. Je conserve mes droits, mais au lieu de me payer 30 ou 31j/mois, je n’aurais le droit qu’a 19 jours. Ah? J’ai pas bien compris d’où sortait ce 19 à la c** par contre quand il a fait le calcul j’ai bien compris. En tout et pour tout je vais toucher un peu plus de 550€/mois. Bon évidemment il voit que je pâli, le monsieur des ASSEDIC, alors il me dit que c’est provisoire, que si je touche pas de salaire on me remboursera la différence en fin d’année.
Super ! Je vais toucher 3000€ pour noël, et en attendant je fais quoi? Je vis d’amour & d’eau fraîche?

Je vais pas faire dans le misérabilisme, j’ai de quoi manger, ma copine à un salaire suffisant pour combler, je n’ai pas d’enfant à charge, pas de crédit mais c’est complètement FOU ! Je vais toucher un peu moins de 60% de ce que je touche actuellement. Juste par ce que j’ai eu envie d’entreprendre. J’aurai pu continuer à me la couler douce, jouer à CSS toute la journée, travailler au black sur SL, faire semblant de chercher du travail, finalement j’aurai touché -beaucoup- plus d’argent… Mais, du coup, je dois jongler avec un loyer à 400€, des charges, et un peu de nourriture quand même. Ils ont du me prendre pour Ange Zanetti, l’avatar, celui qui mange pas, ne bois pas, ne sort pas et dors dans mon disque dur. Ils cherchent quoi en faisant ça? Que je prenne un crédit à la consommation en attendant mon jackpot de noël? C’est proprement hallucinant!!

Alors, et je reviens à Mr Sarkozy et sa politique du travailler plus pour gagner plus. Plutôt que de faire des effets d’annonces toutes les 5 minutes et de faire semblant d’agir en gesticulant dans tous les sens peut être faudrait-il, d’abord essayer de comprendre pourquoi, en France, on est souvent mieux payé à rien faire qu’à travailler .Cela me semble le minimum pour faire passer les “lève tard” de l’autre coté de la barrière… Si on ne commence pas par là on aura beaucoup de mal à croire que “le travail c’est la santé”. Au delà de cette aberration il y a un problème : Comment un organisme Public peut-il proposer un revenu d’aide inférieur de 300€ au seuil de pauvreté? Faire passer les gens de SMICards à RMIstes jusque par ce qu’ils veulent entreprendre et croire, un peu, dans cette économie mourante? J’ai jamais rien entendu d’aussi ridicule

Enfin, et après promis j’arrête le discours politique, il faut savoir que ceux qui fraudent ne crée pas d’entreprises. Ça prends beaucoup trop de temps. Ceux qui fraudent font semblant de chercher du travail et continue, tranquillement, à percevoir leur chômage en se tournant les pouces. Encore une fois on se trompe de cible, on fait payer à tous les abus de quelques uns à tous le monde. Mais c’est vrai, qu’en une du JT, ça donne l’impression de faire avancer l’économie –Française