Titre provocateur j’en conviens, mais il reflète vraiment une réalité qui fait défaut à tous ceux qui veulent essayer de faire un peu de business dans ce nouvel eldorado qu’est le futur web


Trisite constat qui vient d’une expérience vécue lors d’un séjour plongée à Marseille. J’ai rencontré une amie qui veux déménager pour raisons personnelles, la question de changer de boulot ou de switcher en télétravail se pose donc à elle.
Sa chance est qu’elle est suffisamment bien placée pour avoir son mot à dire sur son avenir, c’est même presque à elle de définir si oui ou non c’est réalisable de travailler à distance. Elle travaille pour une grosse multinationale mais personne n’a de véritable solution pour mettre en place une stratégie de télétravail. La seule solution qu’on lui a proposé et qu’elle a testée c’est la téléconférence! Glups….
Faire une réunion avec 15 personnes par téléphone est apparemment aussi agréable que de la faire en plein milieu d’un MacDo un samedi soir de match sur la Canebière
Bon évidemment j’ai débarqué avec mes gros souliers et mes “tu connais Second Life?”.
Le fait est que non, tout juste si la visioconf est entrée dans les meurs alors les rooms 3D pour faire du meeting…
Pourtant je ne vais pas vous apprendre que les univers virtuels pourraient être une réponse tout à fait pertinente a son problème. Couplé à d’autres outils je suis convaincu que le télétravail est LA solution. Voire même si l’on pousse un peu que le travail a domicile va devenir de plus en plus fréquent, notre planète ne demande que ça! Le problème est que tous ces outils tout neuf personne ne les connais ou ne sait les utiliser.

La route est longue, le premier soucis est donc de faire du “buzz” autour de tout ça.
Le problème étant que les usagers sont souvent marginalisé dans la case “NoLife” ou au mieux “Geeks” et que ceux qui veulent essayé d’y bosser sont pris pour des illuminés. Du moins par le grand public, les médias ont comme d’habitude joué un rôle prépondérant dans tous ça en nous rabâchant que les univers virtuels étaient mort & que l’avenir était dans Fessbouk

Heureusement certains poussent dans le bon sens. Deux exemples prochent dans le temps vont, je pense, va dans le bon sens.

Hier soir, l’équipe de Stonfield à organisé l’inauguration de Territoire Digital et a profité de la présence de Jean PHILIPPE, Directeur Général du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne pour organiser un débat sur la crise financière que nous vivons en ce moment. Et là Ô magie les univers virtuels prennent tous leurs sens et l’impact est réel.
Même sentiment pour ce soir avec Le Baiser de La Matrice :


Un évènement culturel unique qui va réunir des avatars & des personnes réelles pour lire des passages de PROUST le tout en duplex du théâtre de la Vilette s’il vous plaît!

Des projets innovants & de la valeur ajoutée propre a ces univers voilà, je pense, la bonne recette pour faire connaître le métaverse.
Buzzons buzzons même si quelques fois on a l’impression de le faire dans le vide, cela finira toujours par payer.